Quelle revanche ! Trois décennies après l’écrasement sans pitié de leur mouvement par les militaires, un guérillero Tupamaro vient d’accéder le plus légalement du monde à la tête de l’Uruguay… José Mujica, plus familièrement appelé « Pepe », a été élu président de son pays et entrera en fonctions dans quelques semaines. Avec l’élection de ce vieux guérillero, qui a combattu les armes à la main, c’est tout le passé qui remonte à la surface… Dans les années 60-70, l’Amérique du Sud était alors le théâtre de l’éclosion de nombreux mouvements insurrectionnels souvent d’inspiration marxiste ou plutôt, à l’image de ce qui venait de se passer à Cuba, guévariste… Certains, faisant référence à la lutte ancestrale des Indiens contre le colonisateur espagnol, avaient d’ailleurs choisi de s’appeler Tupamaros, du nom du chef de la plus grande rébellion indienne, Tupac Amaru, vaincu puis écartelé sur la grande place de Cuzco en 1781. Ce fut donc le cas en Uruguay où ces rebelles ont fait leur apparition dans les années 1960 en donnant naissance à une opposition clandestine très originale où, au moins dans un premier temps, ils ont mis les rieurs de leur côté en ridiculisant le pouvoir en place. Mais le grand voisin nord-américain s’en est rapidement mêlé et est venu au secours des dirigeants uruguayens… Le terrible cycle violence-répression s’est enclenché comme dans d’autres pays du continent. Et le petit Uruguay, longtemps considéré comme la Suisse de l’Amérique latine, a sombré dans l’horreur. À tel point qu’on y a expérimenté l’utilisation systématique de la torture. Des méthodes qui feront école ailleurs sur le continent. Monsieur X a donc choisi cette semaine de revenir aux sources de cette spectaculaire guérilla qui a permis aujourd’hui à l’un des siens de devenir le numéro un de son pays !

programmation musicale

Caceres

Rompe con todo album: Revolucion, the Chicano's spiritlabel: Follow me Records

Louie Vega

acid album: Luisito Quintero Percussion Maddnesslabel: Rapster recordsparution: 2006

El Chicano

Mas Zacate album: Revolucionlabel: Follow me Records

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.