Cet ancien agent de la CIA, accusé d'avoir trahi les Etats-Unis au profit de la Libye, n'a-t-il pas été un bouc émissaire ?

2004, l'ancien agent de la CIA, condamné à 52 ans de prison pour haute trahison, est libéré après 20 d'enfermement dans un pénitencier aux Etats-Unis.

Mais s'il est certainement loin d'être innocent, un certain nombre de mystères règnent encore concernant sa compromission avec Libye. Lorsqu'il fournissait Kadhafi en armes, ne continuait-il pas malgré tout à travailler secrètement pour la centrale états-unienne ?

Le plus extraordinaire dans cette histoire, c'est que E. Wilson soit toujours vivant ou qu'il n'ait pas été assassiné. C'est peut-être l'une des clés de cette affaire. Wilson était plus important vivant que mort.

Après son temps de service chez les Marines, il est approché par la CIA, mais on ne saura jamais s'il a été un agent de la centrale américaine ou s'il n'a été qu'un auxiliaire, un intermittent ou à un honorable correspondant. Il aurait été chargé d'infiltrer les mouvements syndicaux dans l'optique de la guerre froide. Wilson aurait été envoyé en Europe, où la CIA avait suscité et même financé la création de syndicats libres. Tout ça est flou. On lui confie des missions de livraison d'armes clandestines, tout en créant des sociétés écrans insoupçonnables. La CIA monte de toutes pièces des compagnies d'aviation civile chargées de convoyer des armes dans le Sud-Est asiatique, alors que les Etats-Unis sont de plus en plus engagés dans l'ex Indochine française. 

Wilson entre de plain pied dans ces activités clandestines et dans ce but, il crée une compagnie maritime financée par la CIA. Ça n'empêche nullement Wilson de faire d'excellentes d'affaires pour servir son propre compte. Bientôt, il sera à la tête d'une myriade de petites sociétés commerciales. Tout en rendant d'appréciables services la CIA, il sert ses intérêts. C'est alors en 1971 que Wilson prend ses distances avec la CIA que ça se complique pour lui car lorsqu'on a appartenu à ce genre d'organisation, on en sort vraiment jamais vraiment. 

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.