Il y a des conflits qui lassent… Je veux dire qu’ils n’intéressent plus la presse tant ils semblent interminables et que les informations à leur propos se répètent aussi inlassablement que tragiquement. Il en est ainsi de la guerre du Sri-Lanka qui oppose depuis presque un quart de siècle les Tigres tamouls à l’armée cinghalaise. Le Sri-Lanka, cette île en forme de goutte, comme un point d’exclamation qui prolongerait le sous-continent indien. Goutte de diamant tant ce pays dis-pose d’atouts géographiques, climatiques, économiques et même culturels – les Sri-Lankais sont alphabétisés à 90%. Mais goutte de sang à cause de ses déchirements internes. Des déchirements chroniques et meurtriers qui ruinent ce pays de Cocagne. Ainsi ce regain de violence qu’on observe depuis décembre 2005 où les Tigres Tamouls ont répondu aux bombardements de l’armée par de nouveaux attentats terroristes. On assiste depuis la fin juillet 2006 à une guerre totale et le cessez-le feu signé en 2002 est bel et bien oublié : près de 1000 victimes déjà dont plus de 200 civils et 170000 personnes qui ont fui les combats depuis 2 mois. Deux exemples particulièrement sanglants : l’assassinat de douze collaborateurs de l’ONG française « Action contre la faim » et le bombardement très meurtrier d’un orphelinat. Une situation si préoccupante que la mission de contrôle de la trêve installée en zone tamoule dans le Nord et nord-est du pays s’est repliée dans la capitale, Columbo. Alors quelles sont les raisons profondes de ce conflit ? Le fanatisme religieux et nationaliste est-il le seul responsable de cette violence qui a déjà provoqué la mort de plus de 60.000 Sri-Lankais et poussé des centaines de milliers d’autres habitants à fuir à l’étranger ? Quel rôle ont joué les grandes puissances dans l’histoire de cette île qui occupe une position stratégique sur la route maritime qui relie l’Europe à l’Asie du Sud-Est ? Et surtout quelle é été l’implication de l’Inde, le grand voisin, que tant de liens unissent au Sri-Lanka… Et qui est le mystérieux chef de la rébellion tamoul ? Un chef implacable qui, bien avant les terroristes islamistes, a inventé les attentats-suicides ? Enfin, le fils et successeur d’Indira Gandhi, Rajiv, a-t-il été la victime indirecte de ce lointain conflit ?

programmation musicale

Kronos quartet and Asha Bhosle

Rishte Bante Hain (relationships grow slowly) label: Warnerparution: 2005### Cyril Morin

Intellectual error album: Ayurveda art of beinglabel: Milanmusic### Susheela Raman

Just in me label: Naïve

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.