On croyait leur époque révolue. Affreux, soldats de fortune, chiens de guerre… Bref, les mercenaires. Après avoir longtemps sévi en Afrique, artisans de putschs improbables, bras armés des dictatures ou chiens de garde du pouvoir blanc, ils semblaient avoir disparu. Mais ils ont refait surface en 2004, à l’occasion d’une tentative de coup d’Etat en Guinée équatoriale… Les mêmes ou presque. Le cuir un peu plus recuit et les réflexes ralentis. Mais ce sont dans les nouveaux conflits, Irak, Afghanistan, que s’illustrent, si j’ose dire, les nouveaux mercenaires. Ils sont par exemple des milliers à Bagdad où, employés par les armées de la coalition, ils assurent des missions de sécurité et même exercent parfois des fonctions qui relève de la police, comme des interrogatoires de prisonniers. On assiste donc à une privatisation progressive de la guerre. Une perspective qui inquiète de nombreux Etats et les organisations internationales. Mais revenons d’abord à la suite du récit de Monsieur X. La semaine passée, il a commencé de parler de la préparation de ce coup d’Etat en Guinée équatoriale. Un minuscule pays mis en coupe réglée par le clan du président Obiang Nguema. Un pays fabuleusement riche depuis qu’on a trouvé du pétrole au large de ses côtes. Et donc un pays qui attire de nombreuses convoitises… En 2003, un ancien mercenaire sud-africain, Nick du Toit, crée une société dont l’objet so-cial est en principe la pêche industrielle et le transport aérien. Un autre célèbre mercenaire, Simon Mann, va bientôt lui apporter une partie du capital et des membres du clan présidentiel, dont un frère du président équato-guinéen, figureront aussi parmi les associés. Du Toit achètera un bateau, louera deux avions. Et il embauchera du personnel. Et parmi celui-ci, quelques hommes sont aussi d’anciens mercenaires. Enfin des personnalités britanniques seront aussi de la partie. Le plus connu étant Mark Thatcher, le fils de la Dame de fer. Mais selon Monsieur X, tous vont tomber dans un piège…

programmation musicale

Papa et Sekou Diabate

Les virtuoses Diabate album: Discothèque 70 Guinéelabel: Syllart productions### Balla et ses balladins

Moi je suis découragé album: Discothèque 70 Guinéelabel: Syllart productions

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.