La Somalie ne quitte plus guère la Une des journaux… Quand il ne s’agit pas d’un affrontement qui, une fois de plus, ensanglante les rues de Mogadiscio, on évoque une nouvelle tentative de piraterie en Mer rouge… ou une prise d’otages, comme celle de deux agents français des services de renseignement. Un chaos qui dure depuis 1991, c’est à dire depuis la fin de l’existence de l’Etat somalien… Un régime qui n’aura donc vécu qu’une trentaine d’années car, avant l’indépendance intervenue en 1960, il n’existait pas d’Etat mais une juxtaposition de clans, divisés eux-même en sous-clans et en lignées… Une démocratie pastorale ou une hyperdémocratie anarchique, comme l'a décrit l’un des meilleurs connaisseurs de la région, Gérard Prunier. Pour lui, il était donc vain d’essayer d’imposer aux nomades somalis les structures d’un Etat conçu à l’image de nos démocraties occidentales… L’ONU et les Etats-Unis s’y sont cassé les dents… Cependant, malgré ces échecs retentissants, la communauté internationale continue à s’intéresser de très près à la Somalie… Ou plutôt aux trois Somalies puisque deux provinces à l’extrême nord ont fait sécession, le Somaliland, ancienne colonie britannique, et le Puntland, l’ancien pays de Pount des Egyptiens, un territoire accroché à la Corne de l’Afrique qui est aujourd’hui la Côte des pirates. Et justement, c’est d’abord la question de la piraterie qui préoccupe au premier chef les grandes puissances… La Mer Rouge est en effet l’une des routes maritimes les plus fréquentées au monde : vingt mille bâtiments y naviguent chaque année et cette insécurité grandissante est une menace pour le commerce international… Mais il y a ensuite le terrorisme ! Selon certains experts occidentaux, la Somalie serait devenue un nouveau sanctuaire pour Al-Qaïda. Vrai ou pur fantasme ? C’est l’une des questions auxquelles Monsieur X se propose de répondre, après avoir esquissé la semaine passée l’histoire de la Somalie jusqu’au début des années 90…

programmation musicale

SISM-X

Hybrid label: Productions Spéciales

EZ3kiel

Surement album: Barb4rylabel: Jarring Effects

Maryam Mursal

Nin Hun (Bad Man) album: The journeylabel: Real Worldparution: 1998

liens

Une analyse de Roland Marchal (études du CERI- Sciences Po, juin 2007)

Une analyse de Gérard Prunier (Le Monde Diplomatique, sept.2006)

La piraterie dans le Golfe d'Aden : les puissances désarmées? par Alain Gascon

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.