"Vous souvenez de Jules Verne ?" m'a demandé Monsieur X, à peine étions-nous installés… "De la Terre à la Lune, en particulier !" Bien sûr que je me souvenais de ce roman… Une de mes premières lectures d'enfant… Pouvait-on oublier les membres du Gun-Club de Baltimore, ce club d'experts en balistique qui ne rêvaient que de construire des canons de plus en plus monstrueux… Des " Anges exterminateurs " qui, selon Jules Verne, étaient par ailleurs les meilleurs fils du monde… Ce sont ces artilleurs qui vont concevoir un formidable canon chargé d'une masse énorme de fulmi-coton, capable de vaincre la gravité terrestre et d'envoyer vers la Lune un projectile habité. Un rêve fou, bien évidemment… Les futurs explorateurs de notre satellite ne s'engouffreront pas dans la gueule béante d'un canon mais dans une capsule au sommet d'une fusée. Il n'empêche, m'a dit Monsieur X, que ce sont peut-être ces chimères qui ont inspiré au XX° siècle un vrai spécialiste en balistique… Un homme qui voulait construire des canons toujours plus longs, toujours plus puissants. Et qui a fini par en mourir ! Nous allons revenir longuement sur le destin de cet étrange savant… Mais sachez auparavant que cette affaire très récente a été le prélude d'une des crises internationales majeures de ces dernières années : la crise du Golfe, c'est à dire l'invasion du Koweït par les troupes de Saddam Hussein et sa conséquence immédiate : l'opération " Tempête du désert "…

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.