« Vrai-faux passeport », L’expression a fait florès mais qui se souvient qu’elle est apparue il y a plus de vingt ans lors d’une affaire qui, plus que tout autre, a contribué la première à ternir les mœurs de notre classe politique ? Argent sale, corruption, financement illégal des partis, fausses factures, on trouve en effet de tout dans l’affaire du Carrefour du Développement ! Un vrai résumé de toutes les infractions et scandales qui jalonneront ensuite l’actualité politique jusqu’à nos jours… Et puis il y a ce nom bizarre à l’accent topographique et vaguement intrigant : le Carrefour du développement ! Officiellement, il s’agissait d’une association régie par la loi de 1901, destinée à participer au développement des pays africains. Mais en réalité, c'était aussi une officine destinée à fabriquer de l’argent sale et à financer des opérations illégales. En 1986, la découverte du scandale doit beaucoup à la première cohabitation qui s’instaure entre un Premier ministre de droite et un président de la République de gauche. En jeu, il y a bien sûr la future élection présidentielle de 1988 et tous les coups bas sont permis. Mais la déflagration sera telle qu’elle dépassera bien vite ceux qui ont allumé la mèche et jettera une lumière crue sur les rapports entre l’argent et la politique… En même temps qu’elle révèlera, s’il en était encore besoin, un éclairage cruel sur la politique africaine de la France. Monsieur X revient donc sur une affaire qui, malgré ses nombreux aléas judiciaires, conserve encore des zones d’ombre…

programmation musicale

Tiken Jah Fakoly

L'Afrique doit du fric album: Coup de gueulelabel: Universalparution: 2004

Marco Benevento

Are you the favorite person of anybody? album: Invisible babylabel: Hyenaparution: 2008

Le professeur inlassable

Kamafa label: Ici d'ailleurs/Chez Jeanparution: 2004

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.