Aussi étonnant que cela paraisse, tous les secrets de la Seconde Guerre mondiale n’ont pas encore été dévoilés… Et certains documents ne sont toujours pas déclassifiés. Il en est bien sûr ainsi en Russie où, malgré la fin de l’empire soviétique, certaines archives demeurent inaccessibles. Mais aux Etats-Unis aussi ! Et en 1998, le président Clinton a dû créer une commission spéciale, rassemblant des agents des principaux services secrets, afin d’ouvrir une partie des dossiers sur les crimes nazis. Une partie seulement… Quant à la Grande Bretagne, elle commence tout juste à permettre aux chercheurs de fouiller ses archives. Toutefois certains documents ne seront pas consultables avant 2018. Et en France, la DGSE, notre service de renseignement, garde toujours dans ses coffres des informations jugées sensibles. Pourquoi cette chape de plomb ? Que faut-il encore cacher plus d’un demi-siècle après la fin de la guerre ? La première idée qui vient à l’esprit est que les anciens Alliés, tant à l’Est qu’à l’Ouest, n’ont guère envie que l’on mette à jour leurs compromissions avec des criminels de guerre, dans le cadre de la guerre froide. Mais ce n’est pas tout. Et alors qu’on vient de célébrer le soixantième anniversaire de la libération des camps d’extermination, deux questions reviennent, toujours aussi lancinantes : qui savait ? Et aurait-on pu agir pour mettre fin à l’holocauste ? Ce que les nazis nommaient hypocritement la « solution finale ».

programmation musicale

Sarah Gorby

Rivkele, di shabesdike album: "Les inoubliables chants du ghetto"label: Arionparution: 1989### Brad Mehldau / Cole Porter

From this moment on album: "Live in Tokyo"label: Nonesuchparution: 2004### Rita Mitsouko

C'était un homme album: "Cool frénésie"label: Delabelparution: 2000

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.