Les Turcs l’ont appelé « l’Etat profond » ! Et l’expression dit bien ce qu’elle veut dire : pendant des années, a existé en Turquie, dissimulée derrière les acteurs visibles de la vie publique, une structure secrète qui détenait la réalité du pouvoir et se trouvait entre les mains des militaires… L’armée turque, Monsieur X le rappelait la semaine passée, a en effet toujours joué un rôle éminent depuis l’accession au pouvoir du père de la Turquie moderne, Atatürk. L’armée qui, à la suite de l’un des nombreux putschs qu’elle a perpétrés, s’est même arrogé le droit constitutionnel d’intervenir dans la vie publique du pays dès lors qu’elle estimait que les principes républicains étaient menacés… Cette toute puissance des militaires a été récemment battue en brèche par l’irruption dans l’arène politique des Islamistes du parti de La Justice mené par le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan… Un véritable bouleversement qui a permis, non sans difficultés, de mettre en lumière la réalité de ce mystérieux « Etat profond » mais aussi l’existence d’une vaste conjuration visant à restaurer le pouvoir des militaires, le complot Ergenekon… Ergenekon étant le nom d’une vallée asiatique légendaire d’où les premiers Turcs seraient sortis, guidés par une louve au pelage gris-bleu, afin de conquérir le monde. Le complot Ergenekon se réfère donc aux mythes fondateurs… Il n’en a pas moins une véritable existence, celle d’une pieuvre où l’on retrouve pêle-mêle des généraux, les services secrets, la section turque de Gladio, l’organisation terroriste des Loups Gris et les principaux parrains de la mafia locale…

programmation musicale

Yol Türküsü

Up&Bustle&out album: Istanbul's secrets with Sevval Samlabel: Collision

Baba Zula

Gerekli Seyler album: Duble Organtallabel: RH Pozitif Muzicparution: 2005

liens

La revue "Pouvoirs" n°115 - La Turquie - novembre 2005

Jean-Louis BALANS - Armée et politique en Turquie ou la démocratie hypothéquée

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.