le groupe de mokhtar belmokhtar revendique les attentats au niger
le groupe de mokhtar belmokhtar revendique les attentats au niger © reuters

L’actualité avait finir par les oublier quelque peu… à cause, bien sûr, de leurs lointains cousins du Levant et du Proche Orient, les égorgeurs de Daech… Mais les Djihadistes du Sahel sont toujours actifs et l’armée française, principalement, continue à les traquer dans le cadre del’opération Barkhane qui, l’été dernier, a pris la suite de Serval . Car, même si, sur le plan militaire, l’intervention française dans le Nord-Mali a été un incontestable succès, elle n’a pas réussi à venir à bout des djihadistes qui représentent toujours un danger pour les pays de la région, Mali, Niger, Tchad, Mauritanie, Algérie et même le Nigeria puisqu’il est avéré qu’ils ont noué des relations avec la sanguinaire secte Boko Haram.

Mais comment vaincre des terroristes qui agissent et se déplacent dans un territoire aussi immense et inhospitalier que le Sahel et le Sahara ? Et qui disposent aujourd’hui, à la faveur du désordre libyen, de bases arrière d’où ils sont pratiquement inexpugnables… Autre question, si la France a réagi avec raison en intervenant en janvier 2013 pour chasser les terroristes du Nord-Mali, n’aurait-elle pas dû prendre conscience beaucoup plus tôt des dangers qu’ils représentaient pour toute la région ? C'est-à-dire à une époque où ils étaient moins aguerris, moins armés et moins nombreux… Et donc moins redoutables ! Bref, notre pays, mais il n’est pas le seul, paie-t-il aujourd’hui un aveuglement coupable ?

Monsieur X revient sur toutes ces questions et s’intéresse en particulier à un personnage devenu emblématique, Mokhtar Belmokhtar, qui serait l’un des seuls chefs de bande à ne pas avoir été éliminés… L’insaisissable Belmokhtar, que d’aucuns n’hésitent plus à comparer à Ben Laden !

Pour aller + loin :

  • A voir : le film saisissant d’Abderrhamane Sissako : Timbuctu . Il est sorti il y a 10 jours sur les écrans français et raconte la prise d’otages des habitants du Nord-Mali par les djihadistes en 2012. La vie d’une bourgade non loin de Tombouctou qui tente de résister comme elle peut à la folie extrémiste….Beau, grotesque, poétique et terrible à la fois.

  • A lire : le récit précis et éclairant de la vie de ces djihadistes du désert et de leur chef Mokhtar Belmokhtar, Le Ben Laden du Sahara . C’est le titre de l’ouvrage du journaliste Lemine Ould Salem, paru à La Martinière
  • Et pour compléter : "Avec Mokhtar Belmokhtar, aux origines du djihad au Sahara", un entretien avec Lemine Ould Salem, à retrouver dans Mediapart (accès payant)

  • Ainsi que le blog d'Abou Djaffar, très bien renseigné sur AQMI - notamment l'article du 18 avril 2012 - , avec, en bonus, de belles analyses de films de guerre et d'espionnage qui ont marqué le cinéma....

Evénement(s) lié(s)

Timbuktu

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.