Kadhafi, le chien enragé du Proche-Orient… Ainsi le nommait le président américain Reagan. Kadhafi, qui est réellement devenu sa bête noire dès son entrée à la Maison Blanche en 1981. Et, la semaine passée, Monsieur X ne s’est pas fait faute de mettre en évidence quelques coïncidences troublantes avec la récente actualité et la politique états-unienne en Irak. Celle-ci, en particulier : la Libye, comme plus tard l’Irak, va être accusée d’être le principal foyer de diffusion du terrorisme dans le monde entier. Et Washington finira par l’agresser militairement, après avoir fabriqué de toutes pièce un dossier accusateur. Exactement comme George W. Bush et les prétendues armes de destruction massive de Saddam Hussein. Autre comparaison édifiante : alors qu’il existait des pays autrement plus inquiétants en matière de soutien au terrorisme – la Syrie ou l’Iran, par exemple – c’est la petite Libye qui est visée. Parce que la cible est facile à atteindre ! Il en sera de même avec l’Irak, un Etat ruiné, incapable d’opposer une réelle résistance militaire alors même qu’il y a des pays beaucoup plus dangereux pour la sécurité du monde. La Corée du Nord ou bien encore l’Iran qui est sans doute à deux doigts de posséder l’arme atomique… Arrêtons la comparaison là. Mais avouez que c’est troublant et qu’il existe des guerres dont l’objectif (la lutte contre le terrorisme) est d’abord à usage interne… Autre point notable relevé par Monsieur X : dans le camp occidental, c’est d’abord la France qui a essayé de se débarrasser de Kadhafi. Et, au fond, Ronald Reagan n’a fait que prendre la relève de Valéry Giscard d’Estaing…

programmation musicale

Soapkills

Tango album: BOF "Intervention divine"label: Milanparution: 2002### René Aubry

La ballade de Thomas album: BOF "Malabar Princess"label: Hopi Mesa &Epithete Filmsparution: 2004### Alain Bashung

ça cache quekchose album: - "Climax" -label: Barclayparution: 2000

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.