Ce sont des images qui ont frappé l'opinion publique internationale… Des images inoubliables. Alors que le monde célébrait les fêtes de fin d'année, on voyait soudain apparaître sur nos écrans de télévision un couple, une femme et un homme, deux vieillards interrogés et jugés par des magistrats invisibles. Des inquisiteurs anonymes en face desquels les deux accusés opposaient une résistance inattendue et une incontestable dignité… Et bientôt, au bout d'une petite heure, la sentence tombait : deux condamnations à mort. Les exécutions suivaient aussitôt. Mais sur le film, on n'assistait pas à la scène. On ne voyait que sa conclusion : deux corps gisant près d'un mur… Les cadavres de Nicolae Ceausescu et de sa femme Héléna ! Et malgré le peu de sympathie qu'inspirait ce couple de dictateurs, on avait honte d'avoir assisté à ce simulacre de justice ! C'était il y a plus de dix ans, à la fin du mois de décembre 1989. Le temps fort d'une révolution qui s'est déroulée en direct à la télévision et qui a donné lieu à un déluge de fausses nouvelles et à une formi-dable opération de désinformation ! A tel point qu'aujourd'hui, on peut légitimement se demander si cette révolution roumaine était réellement une révolu-tion ou bien un immense truquage qui n'avait pour but que de liquider la dictature trop voyante et plus trop présentable de Ceausescu sans porter atteinte aux fondements mêmes du régime communiste. Dans cette affaire, il est évident que les services secrets ne sont pas restés inertes. Et c'est pourquoi j'ai demandé à Monsieur X s'il avait des informations inédites sur ce qui n'était peut-être qu'une pseudo-révolution…

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.