Histoire d'amour ou affaire d'Etat ? Le 27 octobre 1979, un Français d'origine guyano-indochinoise, Ro-bert Luong, est abattu de deux balles dans la tête par des tueurs devant son domicile à Villeneuve-sur-Lot… Un assassinat commis de toute évidence par des éxé-cuteurs professionnels. Mais qui pouvait en vouloir à ce modeste peintre-décorateur ? L'enquête démontre très rapidement qu'il faut re-garder en direction de l'Afrique… En effet, Luong y a récemment séjourné. Et, à cette occasion, il aurait noué une idylle avec l'épouse d'un chef d'Etat particu-lièrement susceptible et jaloux… Ce président s'est-il vengé de l'homme responsable de son infortune con-jugale ? C'est la première idée qui vient à l'esprit des enquêteurs qui cherchent à identifier les tueurs et leurs complices afin de remonter jusqu'au commandi-taire… Mais la Justice ne semble guère décidée à sui-vre. C'est si vrai que huit mois seulement après l'assassinat de Luong, le juge d'instruction chargé de l'affaire rend une ordonnance de non-lieu. Manifeste-ment, le pouvoir politique, qui tient encore ses magis-trats, n'a pas très envie qu'on découvre la vérité… Une vérité particulièrement embarrassante pour les autori-tés : des services de police ont dissimulé sur ordre des documents importants et des officines parallèles ont été mêlées à l'affaire. Bref, il flotte au-dessus de ce dossier une forte odeur barbouzarde… Et, en cher-chant bien, on peut même y respirer quelques relents de pétrole… C'est en tout cas ce que pense Monsieur X qui, décidément, connaît bien les affaires africai-nes…

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.