En poste depuis 1924, retour sur le rôle qu'Edgar Hoover a joué dans cette campagne anticommuniste qu'a été le maccarthysme, cette "peur rouge" qui s'est mise en place avec la Guerre froide.

Retour sur la jeune carrière de ce redoutable policier qui n'a jamais redouté de mettre en scène ses exploits et ceux de ses agents spéciaux, les fameux "Incorruptibles ". D'où sa grande popularité et son maintien à la direction de FBI, en dépit des méthodes inquiétantes qu'il a généralisées. 

Maniaque du fichage, Hoover espionne, ne craint pas de violer les droits civiques de ceux auxquels il s'attaque et, lorsqu'il le faut, se livre au chantage en utilisant les dossiers confectionnés par ses services. Le patron du FBI se sent invulnérable. Surtout depuis que le président Roosevelt a commis l'erreur de lui confier, juste avant guerre, la possibilité de mener aussi des enquêtes politiques.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.