Une vie cabossée, fracassée. Rarement être humain aura connu une existence semblable dans ce XX° siècle plein de bruit et de fureur… Mais pour autant pouvait-on pardonner à Hans Eugene Voelkner d’être devenu un espion en France, dans le pays de son enfance, celui qu’il aimait pourtant par-dessus tout ? La question a été longtemps débattue. La cause de Voelkner a même trouvé un avocat de talent, l’écrivain Gilles Perrault, qui s’est battu avec acharnement pendant de longues années pour obtenir la libération de l’espion.

Monsieur X avait annoncé la semaine passée qu’il ouvrirait un autre dossier sur l’espionnage est-allemand… Après m’avoir raconté l’histoire du « réseau des poupées », il évoque donc aujourd’hui l’affaire Voelkner et l’itinéraire stupéfiant d’un jeune homme dont les parents ont été des héros. Des membres du célèbre réseau de l’Orchestre rouge qui ont péri tous les deux sous la hache d’un bourreau nazi lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Bibliographie :

- "Check-point Charlie ", Gilles Perrault, Fayard, 2008

- "Paris nids d'espion s", Roger Faligot, Parisgramme, 2009

- "Le KGB en France ", Thierry Wolton, Grasset, 1986

- "DST, police secrète ", Pascal Krop et Roger Faligot, Flammarion, 1999

- "Politiques du renseignement ", sous la direction de Sébastien Laurent, Presses Universitaires de bordeaux, 2009 (un article de Guillaume Bourgeois : "Les nouvelles recherches sur les réseaux communistes de l'Orchestre Rouge")

Discographie :

Bande originale du film "L'armée des douze singes"; compositeur : Paul Buckmaster ; MCA Records, 1995

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.