Camilo Gorriaran Cienfuegos, fut l’un des compagnons révolutionnaires du Che et de Fidel Castro, mort, en 1959, dans un accident à seulement 27 ans. Mais s'agissait-il vraiment d'un accident ? Monsieur X a son idée.

C’était en 1959, des individus barbus et rigolards, vêtus de treillis verts défraîchis, descendaient de la montagne et investissaient tranquillement la première ville du pays tandis que les troupes gouvernementales se débandaient en leur abandonnant le terrain. 

La révolution cubaine était victorieuse et, quelques jours plus tard, un grand "barbudo", un cigare perpétuellement planté entre les lèvres, commençait une marche triomphale qui le conduirait une semaine plus tard dans les rues de La Havane.

Parmi les héros de cette aventure commencée de façon si romanesque se trouvait, aux côtés de Castro et Guevara, un personnage singulier, peut-être même encore plus populaire que ces deux derniers personnages : Camilo Cienfuegos.

Le 28 octobre 1959, le petit avion, un Cessna 310, dans lequel Camilo Cienfuegos s’est embarqué pour rentrer à La Havane disparaît purement et simplement du ciel cubain. Une énorme opération de recherche à laquelle participe son grand ami Che Guevara est lancée. La marine est mobilisée ainsi que les paysans et l’armée pour ratisser le territoire mais sans succès. On ne retrouve aucune trace de l’appareil.

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.