The Ground-Based Electro-Optical Deep Space Surveillance System (GEODSS) in Diego Garcia
The Ground-Based Electro-Optical Deep Space Surveillance System (GEODSS) in Diego Garcia © United States Air Force / United States Air Force

Ce sont des oubliés de la Guerre froide … Des oubliés et des victimes. Un petit peuple purement et simplement expulsé de son habitat traditionnel pour faire place à une gigantesque base militaire. Et comme si cela ne suffisait pas, ces malheureux qui ont dû quitter leurs îles en toute hâte, sans même avoir le temps de rassembler leurs maigres biens, ont ensuite été relogés très loin dans des considérations misérables, sans réelles indemnités. Et avec interdiction de revenir chez eux !

Ces gens, ce sont les Chagossiens ou les Îlois, comme on les appelle aussi … Des habitants d’un archipel de l’Océan Indien, situé au nord de l’île Maurice, qui a le malheur d’occuper une position stratégique dans cette région du monde. Hier, comme aujourd’hui. Ce que va démontrer Monsieur X en relatant cette injustice… En attendant, j’emprunte ces quelques lignes à Jean-Marie Gustave Le Clézio, prix Nobel de Littérature, qui écrivait ceci dans un récent plaidoyer pour les Chagossiens publié dans Libération :

"Qu’importe une poignée d’Îlois, petits agriculteurs, pêcheurs à la ligne dans leur lagon, quand les intérêts stratégiques et militaires sont en jeu, et que ces îles lointaines, perdues au milieu de l’Océan indien, peuvent être transformées à vil prix en une des bases les plus opérationnelles du monde, comme elle le fut pour les bombardiers de la guerre du Golfe ?"

__

"Rendez-vous avec X" revient en septembre prochain. Il y sera question de l'aventure du mystérieux cargo "Arctic Sea" dans les eaux européennes ; on y fera le portrait du sulfureux et méconnu Gus Weiss, membre du Conseil National de Sécurité et ardent anticommuniste de l'Administration Etats-Unienne dans les années 80 ; on proposera une rétrospective sur la Libye depuis sa révolution de février 2011, l'intervention occidentale et ses conséquences tant au Sahel que dans la politique française ; et enfin, nous vous ferons découvrir la petite Guinée-Bissau, coincée entre le Sénégal et la Guinée-Conakry, devenue la plaque tournante du trafic de drogue entre l'Amérique latine, l'Afrique de l'Ouest et l'Europe.

__

Plantation abandonnée à Diego Garcia depuis 1970
Plantation abandonnée à Diego Garcia depuis 1970 © Steve Swayne / Steve Swayne

Les liens

"Diego garcia : enjeux de la présence américaine dans l'océan indien" , André Oraison André Oraison, professeur de droit à l'université de la Réunion, in Afrique contemporaine, n° 207, automne 2003.

"Des îles britanniques de l’océan Indien disputées : Diego Garcia et l’archipel des Chagos", Emmanuel Grégoire   par Emmanuel Grégoire, Géographe, Directeur de recherche à l'IRD, dans la revue "Hérodote", 2ème trimestre 2010    

"Who Owns Diego Garcia? Decolonisation and Indigenous Rights in the Indian Ocean", Geoffrey Robertson In "Extensive legal opinion on the Diego Garcia question" -  in Volume 36, No.1 of the University of Western Australia Law Review (June 2012), par Geoffrey Robertson qui a par ailleurs publié une tribune sur ce sujet dans le quotidien anglais "The Guardian" en juin 2012.

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.