Un comble ! James Angleton, responsable du contre-espionnage américain, le plus grand chasseur d’espions de la CIA, a été abusé pendant des années par un homme qu’il considérait comme un ami et même un maître… Le célèbre espion britannique Kim Philby ! L’espion du siècle, comme on l’a appelé ! L’un des meilleurs agents du KGB !

Monsieur X nous le disait la semaine passée, la découverte tardive de la trahison de Philby a été ressentie douloureusement par Angleton. L’homme, déjà excessivement méfiant, l’est devenu encore plus. Sa paranoïa naturelle a été exacerbée et il a commencé à voir des espions partout tant il était attaché à traquer les taupes, vraies ou fausses, qui avaient infiltré les services américains. Le résultat le plus évident a été une vague de licenciements et de démissions qui ont profondément désorganisé et paralysé la CIA. Mais n’était-ce pas l’objectif poursuivi par les Soviétiques et Kim Philby qui avait réussi à persuader son ami Angleton de l’existence d’une taupe dissimulée au sommet de la CIA ? Et que penser de la défection d’un officier du KGB, Anatoli Golitsine, qui apparaît opportunément à l’Ouest, à peu près au moment où Philby, lui, trouve refuge à l’Est ? Un Soviétique qui, pris en main personnellement par Angleton, va multiplier révélations et accusations, alimentant une suspicion généralisée dans tous les services occidentaux, y compris en France où le SDECE a connu sans doute la crise la plus grave de son existence…

Mais, et c’est l’une des questions essentielles de ce dossier, Golitsine était-il un authentique transfuge ? Monsieur X se propose de répondre à cette question. Enfin, je vous rappelle, et ça ne simplifie pas les choses, que certains spécialistes estiment que James Angleton, le chasseur de taupes, était peut-être lui-même une taupe soviétique…

1ère diffusion : 3 mai 2004

Kim Philby
Kim Philby © DR /

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.