Foulards, écharpes, drapeaux… Uniformément de couleur orange… Un flot orange qui a envahi la principale place de Kiev pendant des jours et des jours, malgré le froid et la neige… C’était en effet la révolution orange. Une révolution tranquille qui s’est terminée par la victoire électorale de l’homme défiguré, Viktor Iouchtchenko. Mais d’où vient cette révolution orange ? Qui a allumé la mèche ? Et pourquoi a-t-elle tout emporté sur son passage ? Même si aujourd’hui, ses principaux acteurs connaissent de sérieuses difficultés… Dans un premier entretien, Monsieur X a évoqué les années qui ont suivi l’indépendance, après l’implosion de l’empire soviétique… Il a en particulier souligné la mainmise du pays par les clans issus directement de l’ancien appareil communiste. Des clans à la tête desquels quelques oligarques ont bâti des fortunes colossales alors que le reste de la population s’appauvrissait. Un système corrompu et sclérosé qui était de plus en plus contesté par les Ukrainiens qui aspiraient à plus de démocratie et de justice. Mais le pouvoir était décidé à résister. Par la force et aussi en se débarrassant physiquement de quelques gêneurs… Et ça se terminera par la tentative d’empoisonnement du leader de l’opposition, Viktor Iouchtchenko. Ainsi est née l’opposition qui devait devenir un peu plus tard la révolution orange. Mais une révolution qui n’était peut-être pas aussi spontanée qu’elle le paraissait. Car derrière se trouvaient des « faiseurs de révolution », des hommes discrets que l’on avait déjà vus à l’œuvre en Serbie et en Géorgie…

programmation musicale

Natacha et nuits des princes

Tant que la terre tourne label: Night & Dayparution: 2003### Leningrad Cowboys

Happy together album: La musique de Paris Dernièrelabel: Naïveparution: 2000### Nicolai Ivanov

Part 3 album: Musique et cinéma du monde : Europe de l'Estlabel: MK2 Musicparution: 2004

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.