On l’a appelée la Guerre révolutionnaire. Ou encore la Guerre moderne. Un concept élaboré par certains officiers français qui ont combattu en Indochine. Et des idées d’abord empruntées à l’ennemi, c’est à dire le Vietminh communiste, et aussi au fameux Petit livre rouge de Mao Zedong. Priorité au renseignement, action psychologique, propagande politique, embrigadement des populations… Autant de principes que ces mêmes officiers vont ensuite appliquer en Algérie lorsque les opérations dites de pacification vont commencer après la Toussaint 1954… Mais à la différence de la situation qu’ils ont vécue en Indochine, ces jeunes Turcs ont désormais l’oreille de leurs supérieurs. Les généraux Salan, Lorillot et Allard qui vont commander en Algérie sont acquis à leurs idées. Et ils vont toujours couvrir leurs subordonnés qui se livrent pourtant à des actions qui sont non seulement contraires à la morale mais aussi aux lois de la guerre telles qu’elles ont été définies par les Conventions de Genève. En août 1955, les rebelles algériens déclenchent une insurrection dans le Constantinois. Plus de 100 Européens sont massacrés. La répression est terrible : des centaines, peut-être même des milliers, d’Algériens sont tués. Certains ayant été exécutés sommairement dans l’enceinte du stade de Philippeville. Toutefois, contrairement ce qu’il s’est passé dix ans plus tôt à Sétif, cette campagne de terreur ne produit pas les effets escomptés : le FLN, qui a sciemment programmé cette insurrection, voit croître ses effectifs et va multiplier les actes de terrorisme, particulièrement à Alger. Et bientôt, ce sera justement ce que l’on a appelé la Bataille d’Alger, il y a tout juste cinquante ans. Monsieur X qui, la semaine passée, a raconté la genèse de la guerre révolutionnaire, entreprend aujourd’hui de décrire son application au cours de cette Bataille d’Alger qui n’a pourtant de bataille que cette appellation trompeuse.

programmation musicale

Rabih Abou-Khalil

Best if you dressed less label: Enja Recordsparution: 2007### Lili Boniche

Alger Alger

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.