Ce fut l’un des premiers scandales de la V° République… Et aussi le début d’une série d’affaires immobilières qui ont révélé des liens troubles entre certains notables du gaullisme et quelques promoteurs véreux. Mais si celui-là a tellement marqué les esprits, c’est qu’il y avait au centre un personnage flamboyant, l’un des plus grands architectes français, Fernand Pouillon. Ajoutez quelques épisodes rocambolesques et vous avez tous les ingrédients d’un feuilleton à sensations…

Et ça commence par une image, la première photographie de Pouillon publiée dans la grande presse. Écoutez par exemple ces quelques lignes écrites par le grand reporter de L’Express , Jacques Derogy :

"La photographie ne faisait qu'accuser des traits de caricature: crocs d'escroc, profil de prédateur, sourire carnassier sous un double sillon de rides, long nez aquilin de rapace jouisseur, mâchoire et crinière chevaline. Un cheval de retour dont la tête émergeait d'un accoutrement de fêtard, smoking de satin blanc et jabot à manches de dentelle habillant sa silhouette osseuse de grand échalas dégingandé aux allures d'échassier. Tourmentée comme un Giacometti, cette image de l'architecte Fernand Pouil­lon allait devenir légendaire. "

Intéressante cette photo ! Surtout quand on sait qu’elle a été prise cinq ans plus tôt lors de l’anniversaire de la fille de l’architecte et qu’elle a été transmise aux journalistes par le ministère de l’Information ! Et c’est la preuve très troublante que l’affaire du Point du Jour, comme on va l’appeler, dissimulait aussi d’obscures manœuvres politiques. De là à penser que Pouillon n’a été qu’un bouc émissaire, il n’y a qu’un pas ! C’est en tout cas l’avis de Monsieur X.

Bibliographie :

  • « Fernand Pouillon, l’homme à abattre » Bernard Marrey, Editions du Linteau, 2010

  • "Fernand Pouillon. Mon ambition ", recueil d'entretiens, Editions du Linteau, 2011

  • « Fernand Pouillon, architecte » Danièle Voldman, Payot, 2006

  • « Investigation, Passion », Jacques Derogy et Jean-Marie Pontaut, Fayard, 1993

  • "Les Pierres sauvages ", Fernand Pouillon, Points Seuil, 2008

Sur internet :

Un site dédié à Fernand Pouillon et à son oeuvre : fernandpouillon.com

Discographie :

  • Les rapaces , Barbara ; album : « Les 50 plus belles chansons » ; chez Mercury, 2007

  • Link Up (instrumental), par Wiley ; album : « Link up » ; chez Bigdada Records, 2011

A noter : La naissance de Fernand Pouillon a été ajoutée il y a peu de temps à la liste des anniversaires officiels célébrés dans le cadre des Commémorations nationales 2012

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.