Comment ont-ils osé ? Comment ont-ils pu même imaginer un plan aussi insensé dans sa fausse simplicité ?… Puisque notre ennemi se cache dans la forêt, eh bien nous allons anéantir cette forêt afin de le rendre visible ! Et du même coup, nous le priverons de pouvoir se nourrir en tuant toutes les plantes et tous les animaux qui font son ordinaire ! Et même en empoisonnant l’eau dont il s’abreuve !

C’est en partant de ce principe que les généraux américains ont livré au Viêt-Nam la plus grande guerre chimique de l’Histoire et provoqué une catastrophe humaine et écologique sans précédent dont les terribles effets se font toujours sentir, quarante ans après la fin des opérations…

Monsieur X ouvre donc le dossier de l’Agent orange comme on a communément appelé ce poison, ce défoliant fabriqué par quelques grandes firmes états-uniennes, dont Monsanto, qui tentent toujours de nier leur responsabilité dans ce désastre. Mais après tout, n’en a-t-il pas été de même pour les entreprises allemandes qui ont produit le Zyklon B utilisé dans les chambres à gaz de la Seconde Guerre mondiale ?

UC-123B during Operation Pink Rose 1967
UC-123B during Operation Pink Rose 1967 © U.S. Air Force

Bibliographie :

Deux livres indispensables sur le sujet :

- « Agent Orange, Apocalypse Viet Nam », d’André Bouny, Editions Demi-Lune, 2010.

- « Le monde selon Monsanto, de la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien », de Marie-Monique Robin, Editions La Découverte, 2008

Et pour revenir sur le contexte historique des guerres française et américaine du Vietnam, à lire, le récit très complet de Philippe Franchini : « Les guerres d’Indochine » (en 2 tomes, de la conquête française aux années 70), réédité en poche chez Tallandier (Texto), 2011

Enfin un conseil de lecture (sans lien avec le sujet du jour) : le très beau roman de Dominique Eddé : "Kamal Jann ," chez Albin Michel, 2012, qui se déroule entre New-York, Damas et Beyrouth....Palpitant

Discographie :

"Wolves on the beach " de Carter Burwell, Label Atlantic, 2011

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.