Tout y était. Le choix du lieu, d’abord. Les confins de l’aérodrome de Vienne à l’écart des caméras et des appareils photos. Vienne, la ville mythique de l’espionnage Est-Ouest après la Seconde Guerre mondiale… Puis ce fut l’atterrissage presque simultané de deux avions, l’un venant de Russie, l’autre des Etats-Unis. Et enfin le transfèrement des passagers à bord de petits autocars qui se croisent au milieu du tarmac… De part et d’autre, on se regarde peut-être, avant d’embarquer à nouveau. Et bientôt c’est l’envol des avions qui repartent, l’un pour l’Est, l’autre vers l’Ouest ! Une scène emblématique de la Guerre froide quand les deux Empires échangeaient leurs espions respectifs. Sauf que ce troc a eu lieu plus de vingt ans après la chute du Mur… Le 9 juillet 2010, exactement.

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.