Le colonel Fabien, de son vrai nom : Pierre Georges, héros de l'insurrection parisienne d'Août 1944, était un porte-drapeau pour la Résistance et le parti communiste français. Premier résistant à avoir abattu un officier allemand, arrêtén torturén évadé, blessé à plusieurs reprises, Fabien a été l'homme de toutes les embuscades et sabotages, le prototype du partisan qui est allé combattre brillamment l'ennemi jusque sur les rives du Rhin. C'est d'aileurs là qu'il trouve la mort, sur le front du Rhin, avec deux de ses collaborateurs les plus proches, le colonel Dax et le capitaine Lebon. Mais les circonstances de cette mort n'ont jamais été réellement éclaircies. En effet, le jeune chef de la Brigade de Paris, qui combattait aux côtés des Américains puis au sein de la Première Armée du général de Lattre, avait des ennemis. Et pas seulement de l'autre côté du Rhin. C'est en tous cas ce qu'affirme Monsieur X avec conviction. Il prétend que le colonel Fabien n'est pas mort accidentellement en manipulant une mine. Il s'agissait en réalité d'un attentat...Fabien devait disparaître....

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.