29 mars 1996, prise d'assaut par le Raid de la maison où sont réfugiés des membres du gang de Roubaix
29 mars 1996, prise d'assaut par le Raid de la maison où sont réfugiés des membres du gang de Roubaix © Reuters

Les policiers de la région lilloise n’avaient jamais vu ça ! Jamais connu une telle violence… à tel point que certains d’entre eux ont d’abord cru que les « Tueurs fous du Brabant », étaient de retour. Ces hommes jamais identifiés qui, dans les années 80, avaient assassiné gratuitement plus d’une vingtaine de personnes, de l’autre côté de la frontière toute proche… Mais il n’en était rien. Ces jeunes gens lourdement armés qui braquaient et tuaient impitoyablement tous ceux qui faisaient obstacle à leurs actions étaient des djihadistes… Des gangsters qui volaient au nom d’Allah et étaient prêts à mourir en martyrs.

Monsieur X, il n’y a pas si longtemps, a brièvement évoqué l’histoire de ces délinquants pas comme les autres… L’histoire du gang de Roubaix , comme on l’a appelé. Et il m’a promis d’y revenir plus longuement. C’est donc ce qu’il a fait cette semaine en décortiquant l’histoire de ce gang… Une saga meurtrière qui nous mènera jusqu’en Bosnie au mitan des années 90. Et où l’on rencontrera le fantôme de Ben Laden !

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.