Oui, ils savaient !… Je veux parler des principaux dirigeants politiques au pouvoir pendant la Seconde Guerre mondiale… Ils n’ignoraient rien du sort réservé aux Juifs des territoires occupés par les nazis. Et cela au moins depuis 1942. C’est à dire au moment où des informations précises et concordantes n’ont plus permis de douter. La Croix-Rouge, le Vatican savaient aussi… Alors pourquoi autant de silences ? Et surtout pourquoi rien n’a été fait pour empêcher que l’Holocauste ne se perpétue jusqu’à fin de la guerre ? Mais était-il possible d’agir ? C’est essentiellement à cette question que se propose de répondre aujourd’hui Monsieur X. Un rappel auparavant : derrière les réticences des Alliés à reconnaître que les nazis exterminaient systématiquement les Juifs des territoires occupés, il y avait un motif moins avouable : la peur que le III° Reich ne se débarrasse de ses Juifs en les envoyant chez eux. Ou bien encore en Palestine où la puissance mandataire, la Grande Bretagne, se refusait à les accueillir pour ne pas attiser la colère des Arabes. Il est donc clair que la question juive n’était pas une priorité pour les Alliés qui entendait concentrer tous leurs efforts sur la conduite de la guerre.

programmation musicale

Gonzales

C.M blues album: Solo pianolabel: Universalparution: 2004### R.Lifshitz

A mame's nign album: "Les chants du ghetto de Varsovie"### Julien Baer

Liberté chérie album: "Cherchell"label: Polydorparution: 1999

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.