Que cache exactement la mystérieuse organisation terroriste Al-Qaïda-Maghreb islamique ? Aqmi, responsable de l’enlèvement au mois de janvier de deux jeunes Français au Niger morts au cours de la tentative de libération opérée par des forces spéciales… Aqmi qui a aussi pris en otage en septembre 2010, toujours au Niger, sept personnes, dont cinq Français, employés sur le site d’extraction d’uranium d’Arlit. Aqmi, enfin, qui a vraisemblablement assassiné l’humanitaire Michel Germaneau, toujours en 2010… Cette structure terroriste, liée à Al-Qaïda, comme son nom l’indique, règnerait sur une vaste zone de plusieurs millions de kilomètres carrés, le Sahel. Là, dans un immense désert de sables et de rochers, elle pourrait procéder pratiquement en toute impunité à des exactions mais serait aussi mêlée à de nombreux trafics qui ont de tous temps existé dans la région. En toute impunité, car les frontières n’y sont que virtuelles et les pays qui bordent le Sahel sont parmi les plus pauvres du monde et ne disposent pas de forces armées capables de riposter. Devant cette impuissance, certains Etats, d’abord la France mais aussi les Etats-Unis, tentent de réagir et d’abord de surveiller cette zone grise qui pourrait même devenir, selon ce qu’affirmaient les généraux américains au temps de Bush, un nouvel Afghanistan… La semaine passée, Monsieur X nous a raconté la genèse d’Aqmi, issue du GIA, le Groupe islamique armé qui a lui même donné naissance au GSPC, Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat. Autant d’organisations terroristes algériennes… Et d’ailleurs, les principaux émirs d’Aqmi, comme ils s’appellent eux-mêmes sont des Algériens… D’où le soupçon d’une manipulation d’Aqmi par les services de sécurité d’Alger qui ont joué un rôle trouble avec le GIA dans la décennie 90. Vrai ou faux cette implication ? Voici un extrait de la dépêche AFP du mardi 22 mars 2011 : "Le chef de la diplomatie française Alain Juppé a rejeté lundi une demande de rançon d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) d'au moins 90 millions d'euros pour libérer quatre Français enlevés au Niger. "Nous ne négocions pas sur ces bases", a-t-il déclaré à la presse, en marge d'une réunion avec ses homologues européens à Bruxelles. Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a réclamé "au moins 90 millions d'euros" pour la libération de quatre Français enlevés en septembre 2010 au Niger et toujours otages, a appris l'AFP lundi de source nigérienne proche de la médiation depuis Gao (Nord du Mali).

programmation musicale

Rachid Taha

Ya Rayah album: Carte Blanchelabel: Barclayparution: 1997

Shezar

Hayat album: Zaffélabel: L'Assoce Pikante/Shazar Musicparution: 2011

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.