Il restera toujours un doute… La pendaison précipitée de Saddam Hussein n’avait-elle pas d’abord pour objectif d’occulter une partie de la vérité sur les plus grands crimes qu’il ait commis : c’est à dire l’utilisation de l’arme chimique contre le peuple kurde. Une arme chimique qu’il avait par ailleurs déjà expérimentée contre l’ennemi iranien lors de la terrible et interminable guerre qui a opposé l’Irak au pays des ayatollahs. Il est en effet troublant de constater que Saddam Hussein a été exécuté alors même que ses juges commençaient à instruire son procès pour génocide contre les Kurdes. Un monstrueux crime contre l’humanité qui a provoqué la mort de 180.000 personnes. Certes le procès va se poursuivre puisque le cousin de Saddam, Ali Hassan al-Majid, surnommé Ali le Chimique, et cinq autre co-accusés devront répondre de leurs actes. On évoquera donc dans le détail l’opération al-Anfal, « Butin de guerre », qui, en 1988, visait en principe à éliminer physiquement la rébellion kurde accusée de complicité avec l’Iran mais qui, dans les faits, s’est traduite par une extermination massive des populations civiles. Ainsi, les magistrats s’attarderont en particulier sur le cas spécifique de la petit ville d’Halabja, 5.000 Kurdes tués en quelques minutes par un bombardement au gaz moutarde. Les exécutants seront donc jugés et sans doute même condamnés eux aussi à mort et exécutés. Mais la responsabilité du principal accusé, Saddam Hussein, ne sera jamais vraiment établie puisque dès la reprise du procès, le 8 janvier dernier, le président du tribunal a annoncé l’abandon des poursuites contre l’ancien dirigeant irakien en raison de sa mort. Pour les Kurdes, c’est une énorme frustration. Et surtout, en l’absence de Saddam Hussein, on se gardera vraisemblablement de mettre en cause tous ceux, gouvernements et industriels, qui ont permis à l’Irak d’acquérir et fabriquer ces armes de destruction massive.

programmation musicale

Nassir Shamma

Le luth de Baghdad album: Histoire d'amour orientalelabel: Blue Silver Distribution/Institut du Monde Arabeparution: 1994### Artiste inconnu

Segue Bezikh album: Choubi Choubi! Folk & Pop Sounds from Iraq (compiled & edited by Mark Gergis)label: Sublime Frequenciesparution: 2005### Munir Bashir

Iraqi Traditional Music label: Le Chant du Mondeparution: 2005

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.