Il est parti en emportant ses secrets, comme on dit dans les mauvais feuilletons. Mais ses fantômes sont restés dans l’ex-Yougoslavie… 200, peut-être même 300.000 morts. Et 3 millions de personnes déplacées… Je veux bien sûr parler de Slobodan Milosevic, mort en mars 2006 dans sa cellule du TPI, le Tribunal pénal international. Milosevic à qui l’on ne pourra donc plus demander de comptes sur les crimes de guerre qu’il a commis. Ou en tout cas qu’il était présumé avoir commis. Certes, l’ancien président yougoslave ne porte pas la responsabilité directe des tous les massacres, viols et déportations. Mais ils ont souvent été perpétrés en son nom. Et surtout la plupart des historiens s’accordent à dire qu’il en est l’instigateur dans la mesure où c’est sa politique qui a conduit à l’éclatement de l’ex-Yougoslavie, cet espace des Slaves du Sud, ainsi que nous l’apprend l’étymologie. Mais cette région européenne n’était-elle pas vouée à une perpétuelle division ? Une malédiction qui semblait la poursuivre de siècles en siècles… Ou bien a-t-elle été victime de la folie des hommes ? De quelques hommes, parmi lesquels Slobodan Milosevic… Et quelle est la responsabilité de la communauté internationale qui a laissé se perpétuer si longtemps ce conflit d’un autre âge ?

programmation musicale

Goran Bregovic

Wedding/Cocek album: BOF "Underground" d'Emir Kusturicalabel: Mercury Franceparution: 1995### Goran Bregovic

Kalasnjikov album: BOF "Underground" d'Emir Kusturicalabel: Mercury Franceparution: 1995### Les Yeux Noirs

Djelem album: Suiteslabel: Buda Musique

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.