C’était la question la plus sensible lors des négociations entre les représentants français et algériens ! L’avenir du Sahara ! Une question cruciale et qui a sans doute retardé la conclusion d’un accord de paix ! Le Sahara ! Pour les Français et le général de Gaulle, ces millions de kilomètres carrés de désert n’avaient nulle vocation à être algériens… Territoire à peine peuplé, le Sahara, cette vaste mer intérieure de sable et de rochers, aurait pu a contrario être géré et exploité en commun par la France et les nations voisines, toutes des colonies françaises. Car on venait d’y découvrir dans les années 50 de considérables ressources en pétrole et en gaz…

Et presque naturellement, c’est ce que nous avons vu la semaine passée avec Monsieur X, on a pensé que si le général de Gaulle se refusait à accorder aux indépendantistes algériens la propriété du Sahara, c’était pour sauvegarder cette richesse si utile à un pays, la France, dépourvu de pétrole. Mais il n’en était rien. Si de Gaulle a soudain décidé en septembre 61 de céder aux Algériens, c’était pour de toutes autres raisons… La première, bien sûr, c’est qu’il fallait mettre un terme à cette interminable guerre. Cette boîte à chagrins selon l’expression même du général. Mais il y en avait d’autres, certainement plus secrètes, en tout cas plus obscures…

Camp Laurent, 18 avril 1962
Camp Laurent, 18 avril 1962 © DR Noël Kerignard

bibliographie :

- Un numéro spécial et très complet de la revue "Guerres et Histoire"/Science et Vie : "Algérie 1954-1962, la dernière guerre des Français ", réédité en mars 2012. Un récit détaillé (avec carte) des expérimentations militaires françaises au Sahara

- « Les irradiés de la république : les victimes des essais nucléaires français prennent la parole », de Bruno Barrillot, Complexe/Grip, 2003

- "Atomic Park, à la recherche des victimes du nucléaire " , de Jean-Philippe Desbordes, chez Actes Sud, 2006

- « Histoire secrète de la Vème république », sous la direction de Jean Guisnel, La Découverte, 2005

- "La Françalgérie ", de Lounis Argoun et Jean-Baptiste Rivoire, La découverte, 2004

« Histoire secrète de la bombe atomique française ", d’André Bendjebbar, Cherche Midi Ed, 2000

- « Comment DG et le FLN ont mis fin à la guerre d’Algérie », Chantal Morelle, Ed. André Versaille, 2012

Discographie :

- "Before sunrise " de Stephan Micus, label ECM, 2002

- Extrait de la chanson "Raeyan el xil ", par Houria Aichi, label Blue Silver

- "Assoul ", par Tinariwen, label Emma production

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.