Ils seraient entre cent et deux cents manifestants étudiants, peut-être plus, à être tombés sous les balles des soldats au cours d'une interminable fusillade sur la place des Trois Cultures.

Un lieu parfaitement symbolique car les Aztèques y ont mené leur dernier combat avant d'être exterminés par les conquistadors. Un drame qui intervient dix jours avant la célébration des Jeux olympiques d'été au Mexique.

Pourquoi ce massacre d'étudiants ? Qui l'a ordonné ? La prochaine tenue des Jeux olympiques explique-t-elle cette féroce répression ? Le grand voisin nord-américain a-t-il joué un rôle dans cette affaire ?

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.