Emblématique de la Première Guerre mondiale, la bataille de Verdun commença par une offensive des Alliés contre les positions allemandes près de Verdun en septembre 1915, se termina après plus d'un an de combats, avec la victoire des Français décembre 1916. Au total 700 000 hommes y ont perdu la vie...

Soldats français dans les tranchées à Verdun. La bataille de Verdun fut la plus lourde en termes de durée et de pertes humaines pour les deux camps durant la Première Guerre mondiale
Soldats français dans les tranchées à Verdun. La bataille de Verdun fut la plus lourde en termes de durée et de pertes humaines pour les deux camps durant la Première Guerre mondiale © Getty / Hulton Deutsch

Mais si c’était aussi l’occasion de se débarrasser de quelques idées reçues sur ce premier conflit mondial de l’Histoire ? Ou, à tout le moins, de revenir au plus près de la vérité, quitte à déboulonner quelques prestigieuses statues !

Monsieur X, qui n’aime rien tant que fouiller dans les archives, s’y est essayé. Comme il avait déjà, il y a plusieurs années, exhumé des documents embarrassants ou troublants lors de la célébration du 90ème anniversaire de la bataille de Verdun . Une bataille de 300 jours qui a été selon les spécialistes la première bataille industrielle de l’Histoire et où ont péri 300.000 soldats dans chaque camp. 2.000 chaque jour ! Mais Monsieur X le soulignait alors, ce long affrontement, présenté comme une victoire française et devenu le symbole de la Grande Guerre, ne servira de rien. Les Allemands, initiateurs de l’offensive en février 1916, sont purement et simplement reconduits sur leurs positions initiales en décembre 1916.

Mon interlocuteur mettait aussi en cause les erreurs du commandement, et surtout celles commises par le généralissime, Joseph Joffre.  Il y reviendra. Cependant, si Monsieur X a choisi aussi d’évoquer la guerre de 14-18, c’est qu’il a visité en avant-première une exposition particulièrement décapante…

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.