Est-ce que ce sont des « dommages collatéraux », pour reprendre le titre du livre du journaliste Seymour Hersh ? En tout cas, il n’est pas inintéressant d’observer que deux affaires sulfureuses ont éclaté à peu près en même temps chez les deux principaux acteurs de la coalition anti-Saddam Hussein, c’est à dire les Etats-Unis et la Grande Bretagne… Deux affaires qui ont eu pour point de départ ce qu’il faut bien appeler les mensonges proférés tant par George W. Bush que par Tony Blair au sujet des armes de destruction massive irakiennes, les fameuses ADM. Deux affaires aussi qui ont donné lieu à d’obscures manœuvres de coulisses et même à des coups bas où l’on a vu la main d’officines secrètes. Dans le premier cas, il s’est agi de mettre en cause l’un des principaux arguments développés par les Alliés dans leur acte d’accusation contre le dictateur irakien : la volonté de Saddam Hussein de se do-ter de l’arme nucléaire. Pour preuves, ses tentatives d’achat d’uranium en Afrique. Mais un ancien ambassadeur états-unien va ruiner cette affirmation. Il sera plus tard victime d’une véritable machination. Deuxième cas : celui du Dr Kelly, un scientifique britannique, spécialiste en désarmement, qui, ulcéré par les mensonges contenus dans un mémoire du gouvernement, se confie à deux journalistes. Confondu et accusé de trahison, Kelly finira par se suicider, si l’on en croit la version officielle. Car en Grande Bretagne, des doutes subsistent. Monsieur X, après avoir dissipé la semaine passée les mystères des ADM introuvables, décortique ces deux dossiers, donne son interprétation et met en lumière le rôle qu’ont joué ceux qu’on appelle les « spin doctors ». Conseillers en communication, champions du marketing, ce sont aussi des gourous. Et même des mauvais génies.

programmation musicale

Wax Tailor

Behind the disguise closing album: Tales of the forgotten melodieslabel: Naïveparution: 2005### Wax Tailor

How I feel album: Tales of the forgotten melodieslabel: Naive Recordsparution: 2005

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.