Une fois n’est pas coutume, commençons par une anecdote… En septembre 1970, l'ex-président Juan Peron, donne audience à l'écrivain argentin, Tomas Eloy Martinez, et parle avec enthousiasme d’un généticien qu’il avait reçu à plusieurs reprises dans son palais présidentiel à Buenos Aires. Un scientifique qui travaille à l’amélioration du bétail dans une grande propriété du Paraguay voisin et fait des merveilles. Un Bavarois, cultivé et bien bâti, fier de ses origines. « Et comment s’appelle ce petit génie ? » demande l’écrivain. « Gregor » répond Perón. « Le docteur Gregor ! » Autrement dit, Josef Mengele, le diabolique médecin d’Auschwitz qui se fait désormais appeler ainsi. Si j’ai commencé par là, c’est pour souligner combien l’Argentine a été une terre d’asile pour les Nazis après la défaite du III° Reich. Des fuyards qui ont été accueillis en toute connaissance de cause par les autorités. D’où l’antisémitisme latent qui imprègne de larges pans de la société argentine, en particulier dans l’armée et la police. Alors comment s’étonner si c’est justement en Argentine qu’ont été perpétrés dans les années 1990 deux attentats antisémites d’une extrême gravité ? Et surtout comment s’étonner que l’enquête sur les responsables de ces deux crimes ait si longtemps bafouillé et ait même été sciemment sabotée. Et qu’aujourd’hui encore on ne sache pas qui étaient les commanditaires malgré l’apparente détermination des autorités argentines actuelles !

programmation musicale

Astor Piazzola

Concerto para quinteto label: AMCL### Cristobal Repetto

Ay de mi label: EDGE

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.