C’est une histoire effrayante : celle d’un pays qui donnait à espérer, qui suscitait des sympathies dans tout le monde occidental, malgré quelques dérives inhérentes, pensait-on, à sa jeunesse… Un pays même dont le modernisme, le dynamisme et l’absence de corruption pourraient servir d’exemple à ses voisins africains… Et puis soudain, la chute ! La glaciation ! En quelques jours de 2001, la petite Erythrée ferme ses frontières, interdit le pays à la presse étrangère, emprisonne tous ses opposants, met fin à toutes les libertés dont celle de la presse… C’est la dictature, un régime totalitaire qui terrorise ses cinq millions d’habitants.

Et pourtant, il n’y a pas eu de putsch, pas de changement de dirigeant… C’est le même homme, Isssayas Afeworki, héros de la guerre d’indépendance, une légende vivante, qui est resté à la tête de l’Etat et qui a donc ordonné ce retour vers les ténèbres. Le héros est devenu un tyran alcoolique.

La semaine dernière, Monsieur X a retracé à grands traits l’histoire de ce pays de la Corne de l’Afrique, longtemps assujetti à l’Ethiopie voisine, puis devenu colonie italienne, avant de passer sous le contrôle de la Grande Bretagne au cours de la Seconde Guerre mondiale… Puis d’être récupéré par l’Ethiopie au sein d’une improbable fédération. Ce sera ensuite une longue guerre d’indépendance qui va durer 30 ans et une destruction quasi-totale du pays. Mais la paix revenue est fragile… Cinq ans après l'indépendance de l'Erythrée, une nouvelle guerre éclate en 1998. La puissante Ethiopie est victorieuse. Mais politiquement, c’est la petite Erythrée, pourtant exsangue, qui gagne. Et malgré des accords de paix signés en 2000 la tension demeure. D’autant que la Corne de l’Afrique demeure une région agitée, propice aux manœuvres les plus tortueuses… En attendant, l’Erythrée est donc devenue l’un des pays les plus fermés au monde…

Bibliographie :

- "Les Erythréens ", de Léonard Vincent, Editions Rivages (Payot), 2012

  • Eritrea. A Dream Deferred », de Gaim Kibreab ; édité chez James Currey (Londres) en 2009. L’auteur, combattant pour l'indépendance de l’Erythrée, actuellement en exil à Londres, retrace les 20 ans de dictature d'Issayas Afeworki.

- La revue trimestrielle « Sécurité Globale » dont le dernier numéro (18) consacre un dossier à la Corne de l’Afrique, coordonné par Sonia Le Gouriellec, éditée par l’Institut Choiseul :http://choiseul-editions.com/Num_Revues.php?idNum=240&pg_aff=0&artParPage=6

- Pour replacer l'Erythrée dans un contexte régional : lire le chapitre du géographe Alain Gascon :"La Corne de l’Afrique : un espace récurrent de conflit " dans l'ouvrage "La géographie des conflits ", sous la direction de Franck Tétart, Editions SEDES, juillet 2011

A noter : l'Institut Choiseul et l'Association nationale des auditeurs jeunes de l'Institut des hautes études de la défense nationale (ANAJ-IHEDN), organisent une conférence (accès gratuit) sur le thème :" La Corne de l'Afrique : vers un nouvel ordre régional ? " qui aura lieu le 5 avrilde 19h30-21h30 à l'Ecole Militaire (Paris) à l'amphithéâtre Desvallières.

Seront notamment présents les auteurs du dossier de "Sécurité globale", Léonard Vincent et Alain Gascon.

Inscription : http://www.anaj-ihedn.org/2012/03/5-avril-2012-corne-de-lafrique-vers-un.html

Discographie :

- Akale Wube - Album : "Mata" ; Titre : "Maryé" ; Label : Nabligam Production, 2012

- Asmara All Stars ; titre : "Safir Hilet " ; label : Out Here Records, 2010

- extrait d'un chant de Helen Berhane, chanteuse érythréenne restée 18 mois enfermée dans un conteneur (lire le récit de son emprisonnement dans le livre de Léonard Vincent)

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.