Rendez-vous place du marché continue son tour du Pas-de-Calais : nous voilà aujourd'hui à Béthune, à l'aplomb de son célèbre beffroi, au coeur d'une cité médiévale bien plus moderniste qu'il n'y paraît...

Sur la grande place de la commune de Béthune avec son célèbre Beffroy et l'Eglise Saint-Vaast
Sur la grande place de la commune de Béthune avec son célèbre Beffroy et l'Eglise Saint-Vaast © AFP / LECLERCQ OLIVIER / HEMIS.FR

Ici le vendredi, le marché c’est place la Martine. De là où je suis, on voit la mairie de Béthune, avec son style « Art Déco ». Juste en face, on a le Beffroi. Il s’offre une seconde jeunesse grâce au loto du patrimoine de Stéphane Bern. Pour l'instant, difficile de le voir à cause de tous les échafaudages : on a l’impression que le Beffroi est totalement recouvert d’un manteau de métal. Plus près de nous, la  magnifique église Saint Va et son style néoflamand. Ses orgues et son  acoustique sont très prisés par les plus grands artistes du monde entier. La rue où nous sommes est interdite aux voitures pour accueillir les étals du marché de cette ville de 25 000 habitants.

Toute l'équipe à Béthune
Toute l'équipe à Béthune © Radio France / Irène Ménahem

Invités 

  • Hervé Beudaert : Directeur de la compagnie de théâtre associatif « Les Durs à Queer », il a créé un spectacle qui reprend le film 8 femmes de François Ozon, entièrement joué par des hommes déguisés en femme.  
  • Antoine Lefebvre : Créateur de l’agence de communication “Gus” à Béthune. Il est aussi comédien dans la pièce “8 femmes ou presque” et a créé un projet pour valoriser de manière décalée la piscine de Bruay la Buissière, la seule piscine Art déco en  France où l’on peut encore se baigner. 
  • Maggie Deséglise : Attention au CV ! Cette petite fille de mineur d'origine polonaise tient le "Bookkafé" un bistrot littéraire-solidaire à Bruay la Buissière. Une initiative qui a rencontré tellement de succès qu'elle a désormais une petite soeur, le “Bookkafé” de “La Fabrique” à Béthune, un lieu de rencontre et de débats qui valorise les initiatives collaboratives, durables et innovantes.
  • Le Père Seb : Abbé et président de l’association « Deuxième vie », voilà un prêtre atypique qui officie dans une dizaine de communes du côté de Douai. Son but, il le dit lui-même : “Dépoussiérer l’Église". Ainsi, il s’occupe de jeunes en difficulté éloignés de l’emploi, mais est également motard, DJ et auteur de “Prêtre, une vie de dingue” (Eds La Marlière)

SÉQUENCE APÉRO :

Annick Ply tient une épicerie de gastronomie polonaise, Le Palais polonais. Car dans la région, une foule d'immigrés polonais sont descendus travailler dans les mines... Pour l'occasion, son mari Freddy Stal est venu avec son accordéon, pour chanter et nous jouer un air du pays.  

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.