Antoine Ly est en direct de Saint-Avold, en Moselle, à quelques kilomètres seulement de la frontière allemande. Une ville où les Gilets Jaunes se sont particulièrement mobilisés. Nous accueillons aussi un éleveur, un adolescent écolo très engagés, un chanteur mosellan et nous goûtons aux spécialités lorraines.

Vue sur l'église abbatiale Saint-Nabor à Saint-Avold, en Moselle
Vue sur l'église abbatiale Saint-Nabor à Saint-Avold, en Moselle © AFP / GUIZIOU FRANCK / HEMIS.FR

Cette commune de 15 500 habitants a encore gardé énormément de liens avec la voisine germanique. C’est une ville au carrefour de plusieurs cultures, par sa situation géographique, mais aussi par son histoire. Saint-Avold a vu arriver par le passé une importante immigration polonaise, italienne et maghrébine, pour travailler dans les mines. Après leur fermeture et la fin du charbon, Saint-Avold mise sur l’industrie pétrochimique pour rebondir. D’un point de vue industriel, la qualité prime aujourd’hui sur la quantité. Ce qui permet à la commune de connaitre une croissance supérieure aux autres villes du bassin houiller. Pour preuve, les commerces de proximité sont bien plus nombreux que dans les villes voisines de Forbach ou Freyming Merlebach.

Saint-Avold a aussi un lien avec un autre pays…les Etats-Unis. C’est ici, en Moselle, que se trouve le plus grand cimetière américain d’Europe. 10 489 tombes ornées d’une simple croix blanche. Un lieu pour rendre hommage aux soldats tombés durant la seconde guerre mondiale. 

On a choisi de venir à Saint-Avold, car cette ville a vu l’une des plus fortes mobilisations des Gilets Jaunes, comme ses communes voisines Forbach et Aumetz. Pendant des mois, ils ont occupé le rond-point de la zone commerciale à la sortie de la commune. 

Les invités 

  • Jacky Quanteneur, éleveur de volailles. Il s'est associé avec sept autres agriculteurs pour ouvrir le  magasin de producteurs Champ'être, qui est un point de vente de produits fermiers mosellans. 
  • Christian Porta, syndicaliste CGT à la boulangerie industrielle Neuhauser, Jacqueline Bier, femme de ménage retraitée, Kataline tous trois  gilets jaunes. Ils se sont mobilisés dés le mois de novembre 2018 sur le rond-point de Saint-Avold. 
  • Christiane Keff, animatrice sur Radio Saint Nabor
  • Victor Noël, jeune militant écologiste 
  • Le chanteur Noël Walterthum, écrivain, auteur, compositeur, interprète et poète 
  • Marie-Annick Michel, présidente de l'association gastronomique "La cocotte tétinchoise"
Saint-Avold : paroles de gilets jaunes
Saint-Avold : paroles de gilets jaunes © Radio France / Irène Ménahem
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.