Jérôme Hardouin et Anatole Lecuyer en pleine démonstration du FlyViz
Jérôme Hardouin et Anatole Lecuyer en pleine démonstration du FlyViz © HC

Une première dévoilée par l'INRIA. Imaginez un casque qui augmente votre vision humaine naturelle en vous permettant de voir ce que vous avez dans le dos. C'est le principe du FlyViz présenté hier par l'INRIA, l'institut de recherche spécialisé dans le numérique. Le système comprend une caméra qui via un miroir hémisphérique permet de filmer à 360 degrés. Elle est posée au sommet d'un visiocasque dans lequel apparaissent les images de tout ce qui se trouve autour de soi. Démonstration de Jérôme Hardouin, l'un des quatre chercheurs qui travaillent depuis deux ans sur le projet. Avec un casque d'1,6kg et un ordinateur sur le dos, le prototype est encore assez encombrant, mais il permet d'attraper par exemple un ballon hors de son champ de vision ou de marcher à reculons. Si pour le moment les actions sont limitées, Anatole Lecuyer, directeur de recherche à l'INRIA, estime que FlyViz pourrait être utilisé par les neuroscientifiques mais aussi dans le domaine de la sécurité, par exemple par des pompiers, ou pour les jeux vidéo.

Google va bientôt mieux nous comprendre. Lancé aux Etats-Unis en mai dernier, le graphe du savoir débarque dans les prochains jours sur la version française du moteur de recherche. Concrètement, une nouvelle fenêtre interactive apparaîtra à droite de vos résultats habituels. Interview de Ben Gomes, vice-président de Google en charge du moteur de recherche à lire et à écouter sur Net Plus Ultra.

Google présente sa nouvelle fonction, le "Knowledge Graph"
Google présente sa nouvelle fonction, le "Knowledge Graph" © Radio France

Free dans le collimateur de l'UFC Que choisir. L'association de consommateur avait mis en ligne en novembre dernier un questionnaire concernant l'accès à YouTube pour les abonnés de Free. Sur les 16 000 réponses reçues, 83 % des abonnés Free qui ont répondu ont confirmé leur incapacité d'utiliser correctement le site de partage de vidéo en ligne. Orange et SFR sont également concernés puisque 45% de leurs abonnés se plaignent du même problème. Un constat "accablant" selon l'UFC Que Choisir qui demande aux pouvoirs publics de se saisir de ce problème.

Paris aura bientôt sa Silicon Valley. En tout cas, c'est ce que souhaite Fleur Pellerin. La ministre déléguée à l'Economie numérique vient de lancer une mission de préfiguration sur le sujet. Le but de ce "Paris Capitale Numérique" est de réunir dans un seul et même quartier, à Paris ou en Ile de France, les entreprises innovantes de la région.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.