• Le réseau Michu : ou comment des militants de droite préparent 2017 sur Twitter

C'est la Une du Huffington Post ce matin. Nicolas Sarkozy a perdu la présidentielle de 2012 ? C'est parce que le parti n'était pas assez présent, pas assez puissant sur les réseaux sociaux. Certains cybermilitants de droite en sont, en tout cas, convaincus. Du coup, ils préparent 2017 dès maintenant sur Twitter et Facebook.

Avec des comptes bien connus, comme "", déjà actif en 2012.

Le dessin d'une vieille dame le doigt pointé, accusateur, en guise de profil, ce compte diffuse des tweets de droite vachards et décomplexés selon le Huffington Post . Mais voilà, ça ne suffit pas. La team Michu, comme l'appelle le journal en ligne, a donc décidé de créér une vingtaine de comptes "apolitiques ou neutres" qui parlent de l'acutalité, de musique ou de météo. Ces comptes sont "alimentés via des serveurs qui tweetent régulièrement des messages écrits en amont par une quinzaine de bénévoles". Exemples :

Ou qui, même en ce moment, pointe les phrases les plus réjouissantes/ahurissantes des copies du bac comme : "On pourrait assister à des changements politiques si l'abstinance persiste". Ou encore : "En janvier 1933 Hitler est nommé chandelier". Là, ce sont "les ados qui sont directement ciblés".

Michu l'annonce : "nous allons faire évoluer ces comptes petit à petit. De neutres, ils vont devenir politiques, favorables à l'UMP". Aujourd'hui, 110 000 abonnés ont été captés sur une vingtaine de comptes... Le but : arriver à un million d'ici 2017.

Alors, "procédé deloyal"? "Propagande" s'interroge le Huffington Post ?

La team Michu rétorque : "tant que nos abonnés peuvent se désabonner, nous estimons que nous ne franchissons pas la ligne blanche". Ils pensent d'ailleurs, qu'une fois leur but dévoilé, ils perdront la moitié de leurs abonnés.

  • Bruxelles à la botte des lobbies ?

Un site internet Lobby Plag a décidé de fournir des preuves.

Leur idée, raconte [Rue89]( http://www.rue89.com/2013/03/08/bruxelles-les-textes-des-lobbies-copies-colles-dans-les-directives-240377) : comparer d'un côté "des amendements au projet de loi sur la protection des données des citoyens européens" (censée notamment permettre de mieux protéger la vie privée). De l'autre : les recommandations des lobbyistes aux députés européens.

Résultat : certains amendements ne font pas que s'inspirer des rapports des entreprises privés. C'est du copié-collé. "Des dizaines d'amendements ont été testés par le site et des internautes zélés". La palme revient à une députée autrichienne affiliée au groupe Vert, Eva Lichtenberg : 60% de copié collé.

Globalement, les paragraphes repris viennent parfois des l'associations de défense des droits sur le net mais aussi d'Amazon, Google, Apple, Microsoft ou Facebook.

L'un des fondateur du site Lobby Plag parle de Bruxelles comme d'un service de "reprographie".

- Google invente les chaussures qui parlent

Des chaussures intelligentes qui, quand vous êtes assis tranquillement, à scruter l'océan, vous interpelle : "Qu'est ce qu'on s'ennuie", "Tu es une statue ou quoi"

Et qui, quand vous décidez de faire une partie de basket avec vos amis vous lance "tu es en feu" ou "je suis une chaussure fière de toi". Des commentaires qui peuvent être partagés sur les réseaux sociaux. Heureusement pour certains, malheureusement pour d'autres Google explique que ce concept n'est là que pour donner des idées aux fabricants de chaussures, c'est tout. On verra dans quelques mois ou années si c'est vraiment le cas.

- Etudiants en journalisme... Vous pouvez chercher un autre métier !

Le robot journaliste est né ! Il pose des questions, prend des photos, écrit son article et le publie sur le web. Invention sortie de l'imagination des chercherus de l'Université de Tokyo. Ces robots, raconte le site spécialisé Gizmodo , pourraient être envoyés dans des zones jugées trop dangereuses pour les journalistes.

Question : le robot sera-t-il faire la différence entre une page Wikipedia tronquée et une véritable information ?

- Psy annonce un concert mondial sur Youtube

Et c'est annoncé par le Nouvel Observateur. La chanteur sud coréen du "Gangnam style" l'a annoncé en fin de semaine dernière, ses lunettes noires sur le nez : concert mondial + nouveau titre. Ce sera le 13 avril prochain exactement. A coup sûr, un futur buz, sur le web.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.