- Internet s'emballe pour la démission du Pape

Parmi les mots clefs les plus employés hier sur Twitter :

  • Benoit XVI

  • Pape

  • Rome

Benoît XVI a un lien particulier avec le réseau social. Il est le premier Pape à avoir twitté . C'était le 12 décembre dernier : il a envoyé son tweet devant une salle de 4 500 personnes rappelle leparisien.fr.

La salle, d'abord silencieuse, le voit avancer son doigt hésitant, puis toucher enfin l'écran tactile d'une tablette numérique, sous les applaudissements et crépitements des appareils photo.

écrit "Chers amis, c’est avec joie que je m’unis à vous par twitter ".

Avant de bénir les utilisateurs. Le tweet est alors traduit en 8 langues : italien, anglais, espagnol, portugais, allemand, français, arabe et polonais via les 8 comptes officiels de l'Eglise catholique.

Benoît XVI répond aussi à quelques questions en 140 signes, comme l'exige Twitter. « C'est peu », reconnaît alors le porte-parole du Saint-Siège.

- L'Eglise veut séduire les Cathos 2.0

Coïncidence... en fin de semaine dernière, l'Eglise a annoncé à Paris la création prochaine d'un nouveau portail internet : Quelleestmavocation.com dont le but est de se rapprocher des 15-25 ans, de la "génération Google". Ou des "cathos 2.0 " comme elle dit. Aujourd'hui, parmi les 18-25 ans, à peine 20% vont à la messe tous les dimanches.

Dieu a sa place sur Internet : "la question la plus posée sur Google, c'est : Qui est Dieu ?", avance Soeur Nathalie Becquart, spécialiste des questions de nouvelles technologies. "Nous tentons de mieux communiquer, d'entrer en contact avec cette génération". "Les diocèses ouvrent des comptes Facebook ". Elle cite comme modèle d'utilisation d'Internet la vidéo Catho style, remix de Gan Gnam Style.

La création du nouveau site quelleestmavocation.com est confiée à des ouailles de moins de 30 ans. Ce sera un espace de témoignages, d'échanges avec des vidéos sur la vocation. Quant à Soeur Nathalie, elle a ses comptes et Facebook.

- L'Eglise se met à Twitter. Le Pape annonce sa démission en latin

Hier, les internautes ont attendu un message du Pape sur Internet après l'annonce de sa décision, mais le compte ne bouge plus. Le dernier et 32ème tweet du Pape date de dimanche.

"Ayons confiance en la puissance de la miséricorde de Dieu ! Nous sommes tous pécheurs mais sa grâce nous transforme et nous renouvelle " écrit-il alors.

Certains y ont vu un signe et plus globalement, le mot "prophétie " a été maintes et maintes fois tapé sur les claviers hier. La prophétie de Nanni Moretti d'abord : titre de Slate.fr qui rappelle que dans le film "Habemus Papam", sorti en 2011, Michel Piccoli, dans le rôle du Pape, "renonce du haut du balcon de la Basilique Saint Pierre devant des milliers de fidèles et des cardinaux abattus".

La prophétie de Saint-Malachie, ou prophétie des Papes a aussi été martelée sur Internet. Qui a dit qu'on en avait fini avec la fin du monde ? Selon cette prophétie, rappelleAtlantico.fr, "le 112ème Pape sera le dernier ". Pendant son règne, Rome et le monde seront détruits. Et devinez quoi? Le 112ème pape sera le successeur de Benoît XVI.

Heureusement, tempère Slate.fr, "la prophétie des Papes n'est pas un modèle de rigueur scientifique". "Et les traducteurs n'ont pas tous la même version".

- Les bookmakers parient déjà

"Le nouveau pape, Africain ou Italien ? Les bookmakers parient déjà" écrit le Huffingtonpost.

Les Britanniques misent sur "un affrontement entre Italie et Afrique". Pari, aussi, sur le nom du futur Pape : Pierre, Pie, Jean-Paul ou un nouveau Benoît ?

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.