Taxer les smartphones, ordinateurs, tablettes...

C'est l'une des propositions du rapport Lescure, remis ce matin à François Hollande. Pierre Lescure, ex patron de Canal +, propose que les fabricants mettent la main au porte monnaie.

L'idée de base, c'est de se dire que ces appareils nous permettent aujourd'hui d'avoir accès à la culture gratuitement : écoute de musique, visionnage de films... Et l'internaute ne veut pas que ça change. Il veut du "disponible, tout de suite. Gratuitement. Ou pas trop cher". En revanche, nous sommes prêts à mettre beaucoup d'argent dans le dernier ordinateur ou smartphone. 400-700-1000 euros. Du coup, cette taxe, est une manière de récupérer l'argent ailleurs. Une petite révolution parce que si l'on taxe les fabricants, cela veut dire que les géants américains comme Apple, Google et Amazon financeront la culture...

Autre mesure proposée : la suppression de l'Hadopi, la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet. Pouvoir transféré vers le Conseil supérieur de l'Audiovisuel, le CSA. Pouvoir élargi visiblement, avec toujours le système de "riposte graduée". Quand vous téléchargez illégalement, vous recevez des avertissements avant sanction. Une sanction, la suspension de l'abonnement internet, pourrait être supprimée.

Autre piste, sur le cinéma. Un film qui sort en salles pourrait être disponible plus rapidement en vidéo à la demande, en téléchargement légal donc... De quoi contrer le téléchargement illégal.

9 mois de travail pour accoucher de ce rapport. 75 propositions au total. Des pistes révélées par une source proche du dossier. A confirmer donc à la mi journée avec les annonces officielles. A noter que l'on ne sait pas ce que le gouvernement choisira de garder.

Liberator, 1ère arme imprimable en 3D

Dans une vidéo, relayée notamment par le Huffington Post, on peut voir à quoi elle ressemble. Blanche. Presque à 100% en plastique. Un côté gadget. Mais une vraie détonation.

La première arme en 3D, faite maison, a tiré ses premières munitions début mai, au Texas, dans un décor sec, désert et rocailleux. Quelques jours plus tard, les autorités américaines font supprimer les plans en ligne. Trop tard : le fichier a déjà été téléchargé 100 000 fois en deux jours, selon le magazine Forbes . Surtout par des Américains, puis par des Espagnols, Britanniques et Allemands. Le mode d'emploi circule désormais sur The Pirate Bay, controversé site de partage de fichiers.

Un casse tête pour les Etats-Unis : est-ce que télécharger un fichier virtuel pour fabriquer une arme est une violation de la loi ? s'interroge notamment Mediapart.

Des pubs anti maltraitance QUE pour les enfants

Ces publicités, incrustées sur de grands panneaux en Espagne ne sont visibles que par les enfants, grâce à la technologie. Si vous passez devant un de ces panneaux publicitaires et que vous faites plus 1.30 mètre, vous verrez la photo d'un petit garçon "normal". Si vous êtes plus petit, si vous avez la taille d'un enfant : vous verrez le même petit garçon, mais le visage tuméfié. Avec ce message : "Si quelqu'un te fait du mal, téléphone nous".

Un "message seulement pour eux". L'idée, que le potentiel adulte agresseur ne se méfie pas de la pancarte.

Comment ça marche ? Comme les petites réglettes pour enfants qui changent de couleur ou d'images une fois inclinées. Une technologie, l'imagerie lenticulaire, réinventée.

Un tweet... poliçé de Joey Barton !

Joey Barton, joueur de l'OM, connu pour ses saillies sur le réseau social. Cette fois, il utilise pour féliciter le PSG, champion de L1 après sa victoire sur Lyon 1-0 hier soir. "Le classement ne ment pas. Même si ça fait mal de le dire, bravo au PSG, j'espère que l'OM sera premier à la saison prochaine".

C'est ce même Joey Barton qui avait insulté le défenseur du PSG Thiago Silva en avril, avec en guise de punition 2 matchs de suspension. Ce qui avait posé à l'époque des questions sur l'utilisation du net par les sportifs (trouble à la concentration, distraction, etc... ). Sachez aussi que les réseaux sociaux ont été envahis de messages footballistiques hier soir. Avec des appels à fiestas à Paris.

Quand bébé fait pipi, votre smartphone vous le dit.

On n'arrête pas le progrès. La marque de couches, Huggies, lance au Brésil un capteur bluetooth pour couches. Bébé fait déborder sa couche. Le portable de papa et maman sonne. Et propose de vite se faire livrer de nouvelles couches.

Libération rappelle ce matin que l'OMS mettait en garde en 2011 contre les "risques cancérigènes d'une trop grande exposition aux ondes".

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.