- Hotmail, c'est fini !La messagerie de Microsoft va disparaître. Annonce officielle aujourd'hui, relayée par Les Echos. Hotmail, c'est 14 millions d'utilisateurs en France, 290 millions dans le monde. Cela ne veut pas dire que vous allez vous retrouver orphelins si vous utilisez cette messagerie. D'ici à cet été, tous les comptes hotmail deviendront outlook.comLe but : contrer Google et Facebook et évoluer en même temps que les réseaux sociaux.

- Cyber harcèlement : les adultes aussi "De plus en plus d'adultes subissent des pressions". Avec des "éléments de leur vie privée dévoilés sur Internet". "La vengeance, sentimentale, professionnelle, a pris le virage de la technologie" écrit le site d'actu informatique 01.net. Selon l'étude menée par un spécialiste de la sécurité, MacAfee, 10% des Américains ont reçu des cybermenaces et 60% ont vu des photos sensibles diffusées en ligne. - Facebook : le témoignage d'un enseignant

Facebook
Facebook © Radio France

Facebook côté obscur à l'école, ça donne quoi? Des bizutages, des moqueries en ligne dont les élèves sont victimes, mais aussi les professeurs. Il y a 10 jours : deux lycéens étaient exclus de leur lycée de Sceaux, dans les Hauts de Seine, pour avoir créé de faux profils Facebook avec photomontagnes obscènes et commentaires injurieux.

Un témoignage ce matin dans Sans déconnecter... Moins grave, plus "habituel". Martin, 38 ans est professeur d'histoire géo dans un collège de Seine Saint Denis.

Pour l'instant, Martin a décidé de ne pas demander de suppression de profil. "Je suis plus inquiet" dit-il "quand les moqueries s'abattent sur mes élèves".

- Amazon et les néo-nazis, la suite

On vous en parlait hier. Ces saisonniers étrangers du site d'achat en ligne, surveillés par des gardes néos nazis en Allemagne. Amazon a annoncé hier la rupture de son contrat avec cette société de gardiennage. - Le tweet de l'au-delà

Un site internet recense "les derniers mots soufflés" sur Twitter avant la mort."Le tweet de l'au delà", "The tweet here after" en anglais, reccueille les 140 derniers signes de personnalités plus ou moins connues. Le site existe depuis près d'un an relate le blog Big Browser, hebergé sur lemonde.frPourquoi apprend-on son existence maintenant? A cause de ses quelques mots " Qu'as tu dans ta manche pour donner à ton amour demain". Twitt rédigé par Reeva Steenkamp, top model sud africain, tuée par balles. L'athlète Oscar Pistorius est accusé du meurtre. Ces quelques mots sont désormais en une du site, aux couleurs noires et aux volutes de fumée. Pour Jamie Forrest, le fondateur du Tweet de l'au dela : "Les réseaux sociaux font partie de notre vie, c'est normal qu'ils fassent aussi partie de notre mort".

- Google, star d'un film américain

Dans la comédie "Les stagiaires"; Vince Vaughn et Owen Wilson jouent les stagiaires chez Google.

"De la super publicité, sans un euro à débourser", commente le site high tech Presse Citron.

Un film qui marquera sûrement l'histoire du placement de produit au cinéma" ajoute Slate.fr.

Sortie prévue au mois de juin.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.