• "L'affaire Cahuzac montre l'utilité de Mediapart, de ses enquêtes, de sa liberté. Alors "soutenez-nous, abonnez-vous" Le tweet est signé d'Edwy Plenel. Le fondateur de Mediapart qui se félicite de la démission du ministre. "Si le journaliste n'a pas le triomphe modeste", commente le Huffington Post, "c'est qu'il a du lutter plusieurs mois contre le scepticisme ambiant". Depuis le 4 décembre, le site d'information en ligne, accuse Jérôme Cahuzac, d'avoir détenu un compte en suisse non déclaré. Ce matin, en une de Mediapart : un dossier complet. "Ce que nous écrivions... ce que dit le communiqué du procureur". Communiqué publié d'ailleurs en intégralité. Jérôme Cahuzac, lui, est muet sur Twitter mais pas sur son site internet. En une du site jerome-cahuzac.com, une annonce de quelques lignes : "Cela ne change rien à mon innocence et c’est à le démontrer que je vais désormais consacrer toute mon énergie". - Fabriquer ses propres armes à feu à la maison C'est l'obsession de Cody Wilson, étudiant américain, texan. "Comment", questionne le site 01.net? "Grâce à l'imprimante 3D qui permet d'imprimer de vrais objets, en relief. Sur son site internet, le jeune homme de 25 ans propose de télécharger les fichiers pour créer munitions, chargeurs, silencieux, etc. C'est légal. Il a une licence de fabricant d'armes. Il espère bientôt créer une arme complète. - "Offline Art" : l'exposition où, de prime abord, vous ne verrez rien Cette exposition se tient à la XPO Gallery, 17 rue Notre-Dame de Nazareth, dans le 3ème arrondissement de Paris. Pas de peintures accrochées au murs, pas de statues, aucun son... pas de vidéo non plus. En fait, dans cette galerie... il n'y a rien sauf... des boitiers noirs ou blancs fixés au mur, des "routeurs". L’œuvre, elle se cache à l'intérieur de ces boitiers. C'est ce qu'on appelle du Net Art. Pour voir les œuvres, il faut avoir une tablette numérique ou un smartphone (que la galerie peut prêter) Ex : l’œuvre "RIP geocities" de l'artiste américaine, Faith Holland. http://vimeo.com/25489844 Cela ressemble aux tuyaux de Matrix, comme un tunnel numérique fait de chiffres et de couleurs. L'exposition est surprenante, déroutante. On n'a pas l'habitude de venir dans une exposition pour ne "rien" voir. Cela pose la question de la manière d'exposer, de montrer l'art numérique. Il existe depuis 20 ans. C'est la première fois qu'il est exposé "physiquement" en France. Prix d'une œuvre : entre 800 et 8000 euros. - Le roi de Twitter en concert hier à Paris Justin Bieber a donné un concert hier à Bercy. Il est le roi de Twitter parce qu'il vient de détrôner Lady Gaga avec 36 millions d'abonnés. Le chanteur est un pur produit internet : il a été découvert sur Youtube. Un article sur le site internet du Nouvel observateur raconte comment ses fans jouent le rôle de garde rapprochée sur le réseau. A chaque message critique, vous risquez une pluie d'insultes sur Twitter. Une jeune fille raconte "Justin Bieber m'a followée.. la sensation est inexplicable".

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.