Quarante ans d’arcade, des consoles de jeu mythiques comme l’Atari ST, Atari va mal, va très mal : 21 millions d’euros de dettes, des difficultés pour lever des nouveaux fonds, du coup Atari dépose le bilan.

Mais comme dans Pacman, Asteroïd ou Pong, on a parfois plusieurs vies. Un dépôt de bilan, ça permet de geler les dettes et des dettes gelées, ça permet à d’éventuels partenaires de connaître exactement la somme à investir. D’autant plus que la marque Atari fait toujours rêver et que la vague du retro-gaming déferle sur tous nos écrans. Ca peut être suffisant pour séduire un nouvel investisseur.

Alain Chamfort, artiste web 2.0

Retro-gaming, chanteur retro, Alain Chamfort poste dimanche dernier sur son compte Facebook le message suivant :

Pour mon concert du mercredi 30 Janvier au Grand Rex, amenez vos smartphones et appareils photos et filmez, filmez, filmez.

Le résultat, c’est un concert filmé par les spectateurs. C’est le site Evergig.com fondé par Guillaume Jouanet qui propose cette captation collective.

Un son haute définition et de la vidéo UGC, de la vidéo User generated content, en gros de la vidéo de Monsieur Tout le monde. Tout ça est monté directement en ligne sans intervention humaine.

La vidéo finale est entrecoupée de pub. Elle génère donc des revenus. Sur cette somme, 35% sont pour l’artiste mais pour Alain Chamfort, le but n'est pas là.

Même si c'est pas grand chose, on a peut-être trouvé un moyen de rémunérer les artistes avec des vidéos de Monsieur Tout le monde. Le concert, c’est le mercredi 30 janvier. La vidéo elle, devrait être en ligne le week-end suivant sur le site Evergig.com

Guillaume Jouanet et alain chamfort
Guillaume Jouanet et alain chamfort © Radio France / Thibault Lefèvre

La (cyber) guerre au Mali

Véhicule blindé français au Mali
Véhicule blindé français au Mali © REUTERS/Joe Penney

Le site du ministère de la Défense a été attaqué au premier jour de la guerre au Mali, le 12 janvier dernier. C’est une attaque par déni de service, en gros ça consiste à envoyer des milliers de demandes sur un site pour saturer le serveur. Pas de conséquence grave : le site a tenu bon mais on sait une chose, c’est que cette attaque est venue du Maghreb. En revanche, d’autres pirates informatiques ont dérobé des mots de passe, cette fois sur le site du service historique du ministère de la Défense, des vols de données sans conséquence selon le ministère mais le site ne fonctionne plus depuis plusieurs jours. Sur Facebook et , la Grande muette fait aussi parler. Des milliers de commentaires plutôt hostiles ont été envoyés notamment sur la page Opération de l’Etat-major des armées. Et puis un ancien , le compte Twitter du candidat Hollande dans le département Doubs a été piraté. Encore ce matin, des messages du type "Mali à qui le tour" sont visibles. Ils sont signés par un mystérieux “Tunisian Blackhat”. Une note interne circule actuellement dans les troupes française au Mali pour informer les soldats de ne pas rien envoyer qui pourrait être exploité par les ennemis.

De l'argent public pour le numérique

600 millions sont d’ores et déjà réservés au développement des technologiques dites génériques. Le reste, on se sait pas encore vraiment. Sur les 2,2 milliards d’euros de fonds du programme d’investissement, le numérique devra partager avec l’innovation, la formation, la transition énergétique et la santé.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.