La numérisation des carnets de travail de la chorégraphe Carolyn Carlson

Elle dirige le Centre chorégraphique national de Roubaix et elle truste le sommet de la danse en France depuis 50 ans. Vous pourrez très prochainement voir sur Internet, sur le site de Gallica, les petits papiers des créations comme « Blue Lady », qui est la pièce phare de Carolyn Carlson. La particularité de ces carnets, c'est qu'elle est également poétesse et calligraphe. Donc pour elle, penser une chorégraphie, c'est aussi et avant tout penser un geste sur le papier. Ce qui donne des carnets très vivants et très colorés, pas uniquement des notes codées pour la danse.

C'est ce qu'explique Joël Huthwolh, directeur du département des arts du spectacle à la BnF .

0'14

SANS DEC 2 carlson huthwolh

Pour numériser ce genre de documents, pas question de les mettre dans des machines sans précaution. Chaque page est photographiée soigneusement, comme s'il s'agissait d'une œuvre d'art ou d'un incunable. Par exemple avec l'un des carnets avant qu'il ne passe sous l'appareil photo

Joël Huthwolh, directeur du département des arts du spectacle à la BnF . :

Alors un peu de patience, les carnets de notes, croquis et sources d’inspiration, costumes, documents de production, photographies et archives audiovisuelles, ainsi que quelques calligraphies et poèmes seront visibles dans quelques semaines dans Gallica, et une exposition aura lieu fin 2013.

Opération "Tu te souviens" avec Georges Pérec sur Twitter #jmsfi

0'07

SANS DEC 4 perec 2 archives GRATTECIEL

La voix de Georges Perec, lisant son propre livre : « Je me souviens ».

Les éditions Fayard livrent une nouvelle édition de Je me souviens de Georges Perec : 480 souvenirs, en une ligne ou deux, issues de sa jeunesse. La première édition c'était en 1978. Aujourd'hui il, nous reste en mémoire Bardot et Louison Bobet par exemple.

Fayard laisse toujours, à la demande de Pérec, quelques pages blanches dans le livre pour que le lecteur écrive ses souvenirs. Alors faisons-le sur Twitter.

Pour Sophie Hogg, directrice littéraire chez Fayard , les contraintes que Perec s'imposait iront très bien à Twitter.

0'40

SANS DEC 5 perec SOHPHIE HOGG fayard

Twittez vos souvenirs des 20 dernières années avec le hashtag #jmsFI ; si vous êtes doués, on en fera un livre !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.