"La phablette", késako?

C'est LA star du Congrès mondial du mobile, qui se tient jusqu'à demain à Barcelone. "Ph" comme "phone", "téléphone" et "ablette" comme "tablette. Car la frontière devient très fine entre téléphones et tablettes numériques. Les téléphones sont de plus en plus grands : spécimens de 18 cm de diagonale présentés à Barcelone. Quant aux tablettes, elles rétrecissent... et il est désormais possible de passer un coup de fil, avec certaines d'entre elles. A Barcelone, on a vu aussi le smartphone solaire, qui se recharge grace â la lumière. C'est une PME d'Aix en Provence qui l'a développée. Autre tendance : le mobile à prix cassé avec le Nokia Lumia 520 notamment à 139 euros l'unité.

Le mobile d'occasion : un marché d'avenir

C'est à Pantin, dans la banlieue Nord de Paris que se trouvent les Ateliers du bocage. Cette entreprise d'insertion de 230 salariés, récupère du vieux matériel. Dans leurs hangars : - des piles d'ordinateurs- des casques audio- des téléphones portables... Ces téléphones sont enfermés dans une grande caisse sécurisée de 2 mètres de haut. 50 000 portables sont récupérés chaque mois soit une hausse d'activité de plus de 30% en un an. Les téléphones qui arrivent ici ont été donnés... ils repartent retapés et sont vendus entre 20 euros pour un téléphone de base et 100 euros pour un smartphone, alors qu'il faut aujourd'hui débourser près de 600 euros pour un Iphone dernier cri. Cette progression du marché est liée à la crise et aussi à l'apparition de nouveaux opérateurs comme Free, qui propose un abonnement sans téléphone. Même si en 2011, 4% des Français achetaient d'occasion, les opérateurs historiques ont senti le filon. Bouygues a par exemple lancé un site internet spécial "mobiles d'occasion" fin 2011. Sur Internet, une multitude de sites comme mobilorama vous rachète votre téléphone, l'envoie en réparation ou en test dans des entreprises comme les Ateliers du bocage. Le marché a encore une belle marge de progression puisqu'aujourd'hui près de la moitié des Français stockent ou jettent leur téléphone portable.

Internet... seulement pour les étrangers en Corée du Nord

Les étrangers sont les seuls à pouvoir utiliser Internet sur leur Smartphone. Les Nord Coréens n'ont toujours pas le droit d'utiliser Internet. Pourquoi ce changement, alors que les touristes n'avaient meme pas le droit d'amener leur portable dans le pays jusqu'au mois dernier s'interroge Slate.fr? - Pour attirer plus de touristes- Pour gagner de l'argent. Puisque ces touristes devront payer 75 euros pour pouvoir poster des photos sur le net... Ou encore 150 à 400 euros la carte SIM.

Qui visite votre profil Facebook? Retour d'une arnaque

Facebook
Facebook © Radio France

Vous voulez savoir qui visite votre profil? Qui regarde vos photos? Bref qui s'intéresse à vous... cliquez ici. Cela fait des années que ce type de messages sont diffusés sur le réseau social. La dernière version en date, raconte le site internet du nouvel observateur : "un classement des traqueurs", ceux qui vous surveillent le plus. Il ne faut pas cliquer. Vous risquez de recevoir des spams. Vos informations personnelles risquent d'être récupérées à des fins publicitaires. Facebook précise qu'il est impossible de savoir qui regarde votre profil.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.