Ne dites plus "France Télécom", mais "Orange"

France Télécom
France Télécom © baklavabaklava

Ce changement de nom doit être entériné aujourd'hui par les actionnaires en Assemblée générale. Application prévue dès le 1er juillet.

Le but : simplifier l'image de la marque à l'étranger et peut-être aussi tirer un trait sur le passé du groupe, le temps des PTT, même si l'opérateur fait travailler encore 60% de fonctionnaires.

Certains syndicats sont inquiets : ne serait-ce pas aussi une façon de faire oublier une certaine crise sociale, une certaine vague de suicides? Ils appellent à manifester aujourd'hui devant le lieu de l'Assemblée générale.

37% des logiciels sont des faux

Aujourd'hui, c'est la journée mondiale anti-contrefaçon. Et non, il n'y a pas que les sacs ou lunettes de marque qui sont copiés...37% des logiciels qui circulent en France aujourd'hui sont des faux selon une étude BSA. Manque à gagner estimé : 2 milliards d'euros chaque année pour les fabricants. C'est vrai qu'un logiciel, ça coûte cher.140 euros environ par exemple pour une version basique de Microsoft Office (qui donne accès à Word, Excel et autres Powerpoint)Alors oui, parfois, on est tenté : acheter moins cher sur un site internet plus ou moins obscur ou emprunter le logiciel d'un ami, et le télécharger.

Dans les 2 cas, c'est de la contrefaçon. "On n'a pas pire concurrent", ironise Marc Mossé, de Microsoft. Et ce n'est pas parce qu'on a les reins solides, qu'on est une grosse entreprise que la contrefaçon ne nous fait pas mal, dit-il.

Ecoutez Marc Mossé, de Microsoft

26 sec

SANS DEC (1) Mossé

Selon l'étude BSA, en faisant baisser la contrefaçon de logiciels en France de 37 à 27%... On pourrait créér 14 000 emplois. Et puis il faut arrêter de croire qu'un logiciel est une bonne affaire pour soi, insiste Christian Peugeot, président de l'Unifab, Union des fabricants. Ecoutez Christian Peugeot, de l'Unifab

15 sec

SANS DEC (2) Peugeot

Les logiciels contrefaits sont souvent infestés de virus, ils ralentissent aussi parfois l'ordinateur. La réparation a un coût aussi. Quant à la peine encourue en cas de contrefaçon : jusqu'à 300 000 euros d'amende et 3 ans de prison.

Votre téléphone, vous vous en servez comment?

Plutôt textos ou appels? Selon une étude du cabinet Deloitte, les Français préfèrent les SMS à la voix. C'est aujourd'hui le principal usage du téléphone. Et plus on est jeune, plus c'est le cas. Bref, en France, on parle de plus en plus avec ses doigts. 185 milliards de messages ont été envoyés en 2012 selon les chiffres de l'Arcep, le régulateur français des télécommunications.

Un joueur de tennis sort son mobile en plein match

La photo de Skakhovsky (capture d'écran)
La photo de Skakhovsky (capture d'écran) ©

La scène se déroule hier, à Roland Garros. Face à Richard Gasquet, un Ukrainien : Serhiy Stakhovsky. Quand l'arbitre crie "faute", sur l'une de ses balles, il dégaine quoi? Son téléphone portable. Prend une photo de l'impact de la balle sur la terre battue... et la diffuse sur Twitter quelques minutes après sa défaite. Manque de chance, le cliché ne permet pas vraiment de savoir si oui ou non la balle était dehors.

Le Huffington Post rappelle que Roland Garros est le seul tournoi du Grand Chelem à ne pas utiliser le système de vérification "Hawk eye", oeil de faucon.

Au lit, je ne fais pas l'amour, j'envoie des mails

50% des 16-34 ans sont dans ce cas là selon une enquête britannique du cabinet Future-Fondation. Ils préfèrent envoyer des mails, aux galipettes, aux ébats. C'est Libération qui se fait l'écho ce matin de cette enquête. La porte-parole du cabinet d'études a visiblement commenté très sérieusement : "Il semble que, pour beaucoup de jeunes, le temps passé au lit ne soit plus un moment de relaxation".

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.