La Dépakine, un antiépileptique, pourrait bien être un scandale médical et non un scandale pharmaceutique.

Plus de 14 000 femmes enceintes ont pris un traitement antiépileptique nocif pour leur bébé entre 2007 et 2014. L'acide valproïque comme la Dépakine (valproate de sodium) produite par la Sanofi.
Plus de 14 000 femmes enceintes ont pris un traitement antiépileptique nocif pour leur bébé entre 2007 et 2014. L'acide valproïque comme la Dépakine (valproate de sodium) produite par la Sanofi. © Maxppp / CAROLINE BLUMBERG

Dominique Dupagne s’intéresse à la Dépakine, à l’occasion de la proposition par Marisol Touraine de créer un fond d’indemnisation pour les victimes de ce médicament.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.