Le travail en musique est une tradition très ancienne, qui naît peut-être avec la musique militaire. L'impact d'une ambiance musicale sur la qualité des actes techniques médicaux a fait l'objet de nombreuses publications.

Chirurgien
Chirurgien © Getty / Westend61

Les romains stimulaient leurs soldats en faisant sonner des instruments en cuivre. Woody Allen affirme que lorsqu'il entend du Wagner, il ressent immédiatement l'envie d’envahir la Pologne ! Les médecins sont également friands d'ambiances musicales stimulantes ou relaxantes, surtout lors des actes techniques longs sans échanges avec le patient et notamment au bloc opératoire.

Une étude australienne s'est intéressée à la pratique de la coloscopie. Les chercheurs ont réparti les médecins en deux groupes : le premier groupe écoutait la Marche impériale de la Guerre des Etoiles, l'autre  la musique de son choix. Ceux qui écoutaient la musique martiale de John Williams ont détecté dans le côlon de leurs patients deux fois plus de polypes que ceux qui écoutaient de la banale musique d’ascenseur ! Mais est-ce vraiment une bonne chose ? Les musiques militaires sont conçues pour stimuler la quête de succès et de gloire. Il est possible que les médecins conditionnés par la marche impériale de Star Wars aient voulu à tout prix trouver quelque chose, quitte à qualifier de polype le moindre petit bout de muqueuse qui dépassait de la muqueuse colique. 

Dans une autre étude de bonne qualité, des chirurgiens esthétiques ont travaillé alternativement avec ou sans la musique de leur choix, et la musique a eu un impact positif sur la rapidité et la qualité de leurs points de sutures. Ces chirurgiens avaient choisi des morceaux plutôt rythmés. Cette préférence est confirmée dans un éditorial de synthèse, publié dans le British Medical Journal qui recommande comme premier choix la chanson des Bee Gees Stayin' Alive.

Cette chanson est particulièrement entraînante ! Avec l’humour particulier qui caractérise les anglais, l’auteur note que si le patient fait un malaise grave pendant l’opération, cette musique sera parfaite pour rythmer le massage cardiaque, en prenant modèle sur la célèbre vidéo anglaise qui utilise ce morceau  pour aider les secouristes amateurs à mémoriser le rythme idéal du massage.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.