La bombe est tombée cet été : la majorité des ablations de la thyroïde motivées par la découverte d’un petit nodule cancéreux, étaient en fait inutiles.

Chirurgie de thyroïdectomie
Chirurgie de thyroïdectomie © Getty / MedicImage

L'étude a été publiée dans le prestigieux New England journal of Medicine par le CIRC, le Centre international de recherche sur le cancer. Cet organisme international a suivi l’évolution des cancers de la thyroïde au sein de 12 pays développés, et il démontre que la majorité des ablations de la thyroïde motivées par la découverte d’un petit nodule cancéreux, étaient en fait inutiles.

On parle uniquement des petits nodules dépistés par une échographie chez des gens qui ne se plaignaient de rien.

En pratique, l’étude du CIRC démontre aussi que l’épidémie de cancers de la thyroïde en France et en Corée est liée à la pratique d’un dépistage sauvage, et que cette épidémie est absente dans les pays où ce dépistage n’est pas pratiqué.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.